Skip to main content
5 septembre 2017

Exclu : bataille de batucadas sur « Condenado Por Un Idioma Desconhecido » de Ninos Du Brasil

par Antoine Tombini

Entre rythmes de batucada et de samba, vocaux hurlants et incisifs à la Beastie Boys, et une ligne de basse parfois down tempo, parfois techno, le projet de Nicolò Fortuni et Nico Vascellari, Ninos Du Brasil, explore les genres. Leur rares apparences lives – comme dernièrement au Forte Festival au Portugal – sont légendaires et inoubliables, insensées et pailletées. Après leur album Novos Mistérios en 2014, et un EP en 2016, Para Araras, les Italiens reviennent pour la troisième fois sur Hospital Productions – label de l’artiste expérimental Dominick Fernow aka Prurient – avec leur album Vida Eterna dont la sortie est prévue pour le 15 septembre. Ce sera aussi le troisième album de leur carrière, cette fois-ci en collaboration avec le producteur Rocco Rampino plus connu sous son alias Congorock.

Dès que l’on se plonge dans l’écoute du troisième morceau de l’album, « Condenado Por Un Idioma Desconhecido »,  le rythme de batucada nous plonge vers des horizons tropicaux. Mais soudain, la ligne de basse arrive rapidement, et les vocaux décollent. On revient à la réalité de la pochette – qui affiche une chauve-souris – et on se retrouve plongé dans un monde vampirisant, oppressant et obscur. Un coeur de nappes synthétiques hurlantes nous hypnotisent un instant avant que les percussions reviennent telles des claques en pleine face, et rappellent un certain « Firestarter » d’il y a une vingtaine d’années.

Visited 21 times, 1 visit(s) today