Exclu : “Everything in Time”, extrait de la nouvelle compilation de DJ Pierre, pionnier de l’acid

L’acid sur­vivra. Ce ven­dre­di 7 juin sor­ti­ra Acid 88 vol III, nou­v­el opus de la série Acid 88 ini­tiée par le label de DJ Pierre, Afro Acid. Ce pio­nnier du style, orig­i­naire de Chica­go, s’est don­né pour mis­sion d’en célébr­er les orig­ines avec ces com­pi­la­tions. Elles réu­nis­sent à chaque fois des titres exclusifs de pro­duc­teurs con­fir­més comme de tal­ents émer­gents. Le pre­mier vol­ume sort en 2016, dédié à deux légen­des aujour­d’hui dis­parues : Andreas Ghem et DJ Spank Spank - mem­bre du groupe Phuture auquel Pierre apparte­nait également -.

En 1987, Phuture sor­tait juste­ment Acid Tracks, con­sid­éré comme le tout pre­mier album du genre. Plus de 30 ans plus tard, le dou­ble vinyle d’Acid 88 vol III rassem­ble des noms tels que Jaquar­ius, Mark Archer, A Guy Called Ger­ald, K’Alexi & Tony Love­less et bien d’autres. Une belle manière de nous mon­tr­er que les sonorités cor­ro­sives du syn­thé­tiseur TB-303 n’ont pas pris une ride.

Aujour­d’hui, on vous dévoile en exclu­siv­ité “Every­thing In Time” d’Alin­ka. La DJ-productrice orig­i­naire de Chica­go et basée à Berlin nous livre un titre dans la plus pure tra­di­tion acid. Les lignes hyp­no­tiques d’une machine déjan­tée, tout droit sor­tie de l’ar­tillerie TB-303, vien­nent recou­vrir à loisir une ryth­mique entraî­nante aux sonorités old-school et des sam­ples de voix pro­fonde : “C’é­tait vrai­ment une grande sur­prise quand on m’a demandé de con­tribuer à la com­pi­la­tion Acid 88. Je suis fan de DJ Pierre et je joue sa musique depuis que j’ai com­mencé à mix­er. Every­thing In Time est un des pre­miers titres solo que j’ai pro­duit depuis quelques années, donc je voulais qu’il soit vrai­ment spé­cial et je suis très con­tente du résul­tat” explique Alin­ka. Et en effet, le morceau jon­gle avec les codes pen­dant six min­utes, à l’im­age de la com­pil’ dans son ensem­ble. Un voy­age tem­porel réus­si, slalo­mant con­stam­ment entre 2019 et la fin des eighties.

Écoutez “Every­thing In Time” d’Alin­ka juste ici :

Alin­ka

Crédit : Yacoub Chakar­ji

(Vis­ité 371 fois)