Exclu : Golden Bug nous a concocté un mix déroutant et singulier

On ne change pas une équipe qui gagne : il y a un an et demi, Gold­en Bug nous offrait déjà un bien joli pod­cast. On en avait prof­ité pour annon­cer la sor­tie de son prochain disque. Il sem­ble que le petit V.I.C.T.O.R. (du nom du robot dess­iné sur la pochette) a depuis pris son temps pour arriv­er. Mais ça y est, huit ans après Hot Robot, Gold­en Bug sort enfin son deux­ième album le 30 sep­tem­bre prochain, sur La Belle Records, le label qu’il a créé avec Herr Styler. On pour­rait presque par­ler d’album-concept : tout au long de V.I.C.T.O.R., Gold­en Bug nous ques­tionne sur notre rap­port aux tech­nolo­gies et autres intel­li­gences arti­fi­cielles. Alors avant de se faire dézinguer par un petit bon­homme robo­t­ique, à coup de dis­co bizarre et de tech­no psy­chédélique, Antoine Harispu­ru de son vrai nom nous accueillera dans son petit monde au fes­ti­val Sco­pi­tone nan­tais, le ven­dre­di 23 sep­tem­bre. Autre date à retenir : le 7 novem­bre, au Divan du Monde, pour la release par­ty de V.I.C.T.O.R.. De quoi décou­vrir la scéno­gra­phie que Gold­en Bug a spé­ciale­ment créée autour de l’al­bum, “un map­ping 3D cauchemardesque pro­jeté avec pré­ci­sion sur une struc­ture étrange inspiré du rubik’s snake de notre enfance”, nous promet le label.

Mais en atten­dant, voilà un petit amuse-bouche, une heure de mix aux sélec­tions tou­jours sin­gulières, aux tran­si­tions par­fois abruptes, aux sonorités bizarroïdes et futur­istes… Bref, un con­cen­tré de tout ce qu’on aime chez Gold­en Bug, en live comme en set. 

(Vis­ité 45 fois)