Crédit : Chris Phillips

Exclu : “Gone” par La Fraicheur, entre électro et techno, entre Berlin et Detroit

Elle intrigue La Fraicheur. Rien qu’avec son pseu­do, entre expres­sion de petite frappe so 2015 et pub Air­wick. Un surnom plein d’ironie ? Cette Française ne donne pour­tant pas dans la musique humoris­tique. Au fil de quelques EPs et surtout de nom­breux sets offerts un peu partout dans le monde, Per­rine de son vrai (pré)nom tape plutôt dans le dur, entre tech­no et élec­tro. La preuve avec “Gone”, presque sept min­utes offen­sives et toutes en ten­sion, où l’é­cho des claps sem­ble déjà se réper­cuter sur les murs suin­tant d’un hangar et où un drôle de break offre une grosse out­ro presque mélan­col­ique au morceau. Le titre, à décou­vrir aujour­d’hui en exclu sur tsugi.fr, est extrait de son pre­mier album, Self Ful­fill­ing Prophe­cy, atten­du pour le 22 juin sur InFiné. Et si La Fraicheur a quit­té la France pour s’in­staller à Berlin il y a six ans, décou­vrant par la même l’in­tense vie noc­turne de la cap­i­tale alle­mande (elle est notam­ment DJ rési­dente des clubs Wilde Renate et Men­sch Meier), c’est de l’autre côté de l’At­lan­tique qu’il faut chercher l’in­spi­ra­tion der­rière Self Ful­fill­ing Prophe­cy : la pro­duc­trice a pu prof­iter d’une rési­dence de six semaines l’été dernier dans les stu­dios d’Un­der­ground Resis­tance, le légendaire crew de Detroit. L’oc­ca­sion de s’es­say­er au field record­ing dans les grands hangars indus­triels entourant le stu­dio, de ren­con­tr­er Mike Banks (alias Mad Mike), de bidouiller les machines sur lesquelles des morceaux cultes d’UR ont été com­posés. Le disque d’une Berli­noise d’adop­tion, com­posé à Detroit et sor­tant sur un label parisien ? Elle est peut-être là, cette fameuse fraîcheur : ne garder que le bon de la mon­di­al­i­sa­tion et en tir­er un pre­mier sin­gle ultra promet­teur.

Pour encore plus percer le mys­tère, Tsu­gi Radio invit­era La Fraicheur ce ven­dre­di 20 avril pour une inter­view dans le cadre de notre émis­sion en direct du fes­ti­val Panora­mas à Mor­laix (rendez-vous à 21 heures sur tsugi.fr !). De quoi dis­cuter tech­no bien sûr, mais aus­si engage­ment, Self Ful­fill­ing Prophe­cy étant parsemé de mes­sages poli­tiques et fémin­istes. La Fraicheur par­ticipera d’ailleurs à une dis­cus­sion avec Maud Gef­fray sur la place des femmes pro­duc­tri­ces dans la musique ce dimanche 21 avril à la Mai­son Sonos pour le Dis­quaire Day.

Toutes ses prochaines dates :

20 avril — Panora­mas Fes­ti­val — Mor­laix — France

21 avril — 1988 Club — Rennes — France

27 avril — Paco Tyson — Nantes — France

16 juin — Alu­na Fes­ti­val — Ruoms — France

28 juin — Fusion Fes­ti­val — Lärz — Alle­magne

30 juin — Demon d’Or Fes­ti­val — Poleymieux au Mont D’Or — France

1 juil­let — Rock­o­ra­ma Fes­ti­val — Toulon — France

22 juil­let — Monis Rache Fes­ti­val — Tutow — Alle­magne

3 aout — Gar­bicz Fes­ti­val — Gar­bicz — Pologne

25 aout — Ter­ra Incog­ni­ta Fes­ti­val — Car­relles – France

(Vis­ité 1 364 fois)