Exclu : L’Age d’Or dévoile un nouveau clip japonisant entre hip-hop et influences asiatiques

L’Age d’Or ou la vio­lence styl­isée. Le nou­veau clip des pro­duc­teurs français de l’Age d’Or ressem­ble plus à une choré­gra­phie qu’à la boucherie que sug­gérait pour­tant “Kodokushi”, le nom du morceau. Ce phénomène en expan­sion au Japon désigne des per­son­nes mourant seules chez elles et dont les corps ne sont décou­verts qu’après une longue péri­ode de temps. 

Pour cette ver­sion du morceau, les parisiens revis­i­tent le dernier sin­gle de leur album Shades Of Us et annon­cent une nou­velle direc­tion musi­cale tournée vers l’IDM et l’am­bi­ent. Leur recette ? Une joute per­pétuelle entre tra­di­tion­nal­isme et moder­nité. Le morceau, très pro­duit, asso­cie une ryth­mique rap — drumk­it et sub bass à l’ap­pui — à des sam­ples d’in­stru­ments asi­a­tiques. Un mélange d’in­flu­ences qui n’est pas sans rap­pel­er la pat­te du beat­mak­er français Nodey ou encore celle de Fakear.

Niveau vidéo, le VJ du groupe, Nico­las Michel, nous pro­pose un clip léché au pays du soleil lev­ant. Deux samouraïs s’af­fron­tent dans un duel de kendo, au milieu d’un décor enneigé. Entre­coupés d’im­ages stro­bo­scopiques, les escrimeurs vire­voltent en tous sens jusqu’à l’esto­cade finale, qui révèlera que le guer­ri­er se com­bat­tait lui-même. On ne voit pas trop le rap­port avec un cen­te­naire japon­ais en décom­po­si­tion, mais c’est sans doute mieux comme ça. 

 

(Vis­ité 846 fois)