Exclu : le clip insurrectionnel de Tomalone pour “Dès Que Tu Me Touches”

Le mélange que pro­pose Toma­lone (Thomas Didi­er de son vrai nom) est un métis­sage de musique élec­tron­ique dans le style de Rival Con­soles ou French 79 et de sonorités plus pop apportées surtout par la voix du chanteur, en français s’il vous plaît. Après un pre­mier sin­gle accom­pa­g­né d’un clip pour “Paréi­dolie” où l’artiste s’in­téres­sait à l’in­fin­i­ment petit, on vous pro­pose de décou­vrir en exclu­siv­ité la vidéo du sec­ond sin­gle, “Dès Que Tu Me Touch­es”, qui abor­de la vio­lence des sen­ti­ments amoureux.

Réal­isé par David Chamak et pro­duit par Black Eupho­ria, ce clip ambitieux mon­tre des images de guéril­la urbaine, sym­bole des pas­sions qui divisent et des visions de la société qui se con­fron­tent. Opposés à des CRS, les man­i­fes­tants rassem­blent des reven­di­ca­tions de tous bor­ds allant des mem­bres de la Manif pour tous aux mil­i­tants de la CGT en pas­sant par des Femens seins nus. Une sorte de syn­thèse du cli­mat actuel et des dif­férentes man­i­fes­ta­tions de rue du moment.

Loin des gaz lacry­mogènes, des grenades de désencer­clement et autres cock­tails molo­tov qui don­nent lieu à des affron­te­ments par­fois vio­lents entre forces de l’or­dre et man­i­fes­tants actuelle­ment, la bataille se fait ici armée d’or­eillers, pour un ren­du spec­tac­u­laire et une vision poé­tique d’un réel bien bru­tal. En atten­dant la sor­tie d’un pre­mier album prévu pour sep­tem­bre chez Illu­sio Music / Alter K, Toma­lone soigne visuelle­ment ses morceaux, en témoigne les quelques pho­tos du tour­nage qu’on vous remet juste en dessous. Chapeau.

(Vis­ité 1 449 fois)