Skip to main content
11 juin 2018

« France Gall, tu l’aimes ou tu la quittes » : quand Lyon résiste pour les migrants

par Corentin Fraisse

Des reprises de France Gall par des artistes de la scène lyonnaise, pour un double-album en prix libre, en soutien aux migrants précaires. Voilà le projet porté par les collectifs RESF 69 (Réseau Éducation Sans Frontières) et Jamais Sans Toit : la compilation « France Gall, tu l’aimes ou tu la quittes ».

L’idée est née de leur amour pour les chansons de France Gall autant que d’une aversion pour la politique de Gérard Collomb, actuel ministre de l’Intérieur et ex-maire de Lyon. Tout a été réalisé et produit de manière bénévole. Un joyeux pot-pourri de 37 artistes pour 40 covers de la (très) regrettée France Gall : de l’électro, pas mal d’ambient, des touches de new wave … Des nappes de synthé cheap, de boîtes à rythmes plutôt que des batteries, de la folk romantique et même du punk qui tâche. On retrouve évidemment des tubes « Laisse tomber les filles », « Si maman si », « Résiste » ou « La déclaration d’amour » mais aussi des chansons plus confidentielles comme « Par plaisir » ou « Bébé requin ».

La compilation est donc en prix libre sur Bandcamp, les bénéfices sont directement reversés à RESF 69 et Jamais Sans Toit. Au regard de l’engagement dont elle a fait preuve au long de sa carrière, il ne fait aucun doute que la belle Isabelle (aka France) Gall aurait soutenu l’initiative de tout son coeur. Découvrez le Volume 1 dès maintenant, le second en suivant ce lien.

Visited 5 times, 1 visit(s) today