©Apple Music

🔊 Gqom, kwaito : la bouillonnante scène Ă©lectro africaine Ă  l’honneur sur Apple Music

Apple Music lance Isgub­hu, un espace dĂ©diĂ© Ă  la scène Ă©lec­tron­ique africaine avec playlists, albums phares et nou­veautĂ©s. Black Cof­fee ouvre le bal avec un pre­mier mix. 

Gqom, amapi­ano, kwaito ou encore sha­gaan elec­tro : tous ces styles de musique élec­tron­ique africaine sont à retrou­ver sur Isgub­hu, le nou­v­el espace du ser­vice de musique en stream­ing d’Ap­ple. De Lagos à Johan­nes­burg, c’est toute la scène bouil­lon­nante du con­ti­nent qui est mise à l’hon­neur avec des playlists thé­ma­tiques, des DJ mix­es ou encore des sélec­tions d’al­bums par des artistes emblé­ma­tiques, à com­mencer par DJ Lag ce mois-ci. Et le reste de suiv­re comme Prince Kay­bee, Black Motion, les pro­duc­teurs kenyans Eug­gy et Slik­back ou encore le groupe d’Ougan­da Nihiloxica.

Black Cof­fee est aux com­man­des du pre­mier mix de la série et déclare : “C’est un hon­neur d’être le pre­mier artiste à mix­er pour Isgub­hu. Mes orig­ines sont au cœur de mon être. Apporter les sons de l’Afrique du Sud au monde est une mis­sion de vie que je n’a­ban­don­nerai jamais”.

 

Ă€ lire aussi
“Justice at Spotify” : 10 000 artistes se soulèvent contre la plateforme

 

Apple Music met ain­si en lumière une scène qui s’est con­sid­érable­ment dévelop­pée depuis une ving­taine d’an­nées. On pour­ra ain­si facile­ment décou­vrir les meilleurs morceaux que la musique élec­tron­ique africaine peut offrir. Isgub­hu sig­ni­fie “bat­te­ment” en Zoulou, la langue la plus par­lée en Afrique du Sud, mais désigne aus­si fig­u­ra­tive­ment un banger : ça annonce claire­ment la couleur.

Sur Apple Music

(Vis­itĂ© 1 227 fois)