Skip to main content
15 juin 2018

« Grief, Dance To Death », l’apocalypse par Madben, Rebeka Warrior et Manu Le Malin

par Corentin Fraisse

Dans un clip à couper le souffle, la musique de Madben, Rebeka Warrior et Manu Le Malin soutient les images effroyables d’un monde post-apocalyptique. « Grief, Dance To Death » est un message de défiance à tout ce qui façonne notre civilisation.

Au commencement, c’est un simple soldat qui parcoure sans but les plages, les villes et les champs d’un monde déserté. Seul, il redécouvre chaque élément du monde qui l’entoure dans cette errance contemplative. Puis il se retrouve face à un événement étrange : une télévision, allumée mais brouillée, qui lévite à un mètre du sol. Il continue son chemin, les objets flottants se multiplient. Statues, signes religieux, barils de pétrole, usines et centrales nucléaires… Et soudain, les objets prennent vie, en particulier des armes en tout genre qui se retournent contre lui. Il tente alors d’échapper à une fin funeste et court jusqu’à atteindre la fin de la Terre… La suite, on vous laisse la découvrir, ce serait dommage de vous spoiler la fin de ce clip incroyable réalisé par Nobrain.

« Grief, Dance to Death » est issu de l’album Fréquence(s) publié chez Astropolis. Madben est ici rejoint par Rebeka Warrior de Sexy Sushi et par le producteur Manu Le Malin pour un morceau entre techno et hardcore, prenant et malaisant comme il faut.

 

Visited 74 times, 1 visit(s) today