Skip to main content
6 septembre 2017

Holger Czukay, du groupe avant-gardiste Can, est décédé

par Antoine Tombini

Triste année 2017 pour les membres du groupe pionnier de krautrock Can. Après le décès en janvier du batteur Jaki Liebezeit à l’âge de 78 ans, hier s’éteignait encore un des fondateurs du groupe, Holger Czukay, à l’âge de 79 ans. Il a été retrouvé sans vie à son domicile de Weilerswist, en banlieue de Cologne, dans un ancien cinéma qui servait aussi de studio pour le groupe, d’après le journal local Express.

Né en 1938 à Dantzig, en Pologne, Holger Czukay a commencé comme élève du compositeur Karlheinz Stockhausen. Inspiré du rock expérimental de Frank Zappa ou encore des Velvet Underground, il fonde Can en 1968 avec Irmin Schmidt, Michael Karoli, David Johnson et Jaki Liebezeit. Dans la lignée des Kraftwerk, Neu! ou encore Tangerine Dream, le groupe participe largement à la mise en lumière d’une scène allemande avant-gardiste. Bassiste mais pas que, il se charge aussi de la plupart des enregistrements des albums. Après un franc succès à la sortie de leur album Tago Mago, il participe largement à l’image novatrice du groupe, complètement à contre-courant de ce qui se faisait à l’époque.

Il quitte Can en 1977 et se lance dans une carrière en solo, allant encore plus loin dans les expérimentations sonores – il s’essaye notamment au sampling et devient un des pionniers du genre. Il collabore par la suite avec un grand nombre d’artistes comme Brian Eno, Eurythmics, U.N.K.L.E ou encore Jah Wobble. Une légende s’est éteinte.

Visited 14 times, 1 visit(s) today