Artwork de l'album "1968" de France Gall

Jack White réédite en vinyle 3 albums pop et psyché de France Gall

Il sem­blerait que le musi­cien Jack White (The White Stripes, The Racon­teurs, The Dead Weath­er) soit touché par la nos­tal­gie française. À la tête de son label Third Man Records, il sor­ti­ra une réédi­tion de trois albums de France Gall : Poupée de Cire, Poupée de Son (1965), Baby Pop (1966) et 1968, prévus pour le 21 févri­er prochain. Ce seront donc les pre­miers pres­sages améri­cains de ces trois dis­ques de l’icône française. De plus, le label compte organ­is­er des soirées dansantes six­ties dans le but de pro­mou­voir la sor­ties de ces vinyles. Il y sera même pos­si­ble de se pro­cur­er des pres­sages en couleurs ultra-limités de ces réédi­tions.

Sur le site, Third Man Records explique les raisons de ce choix : “France Gall était une chanteuse et inter­prète française dont la car­rière pro­lifique a fait d’elle l’une des fig­ures cen­trales du mou­ve­ment pop yé-yé des années 60 et de la scène psy­ché française. Com­posée de rythmes entraî­nants et fougueux, de paroles enjouées, sa musique s’in­spire de celle des pre­miers Bea­t­les et Hol­lies. Les artistes yé-yé ont pro­mu une sorte de nou­velle lib­erté d’expression et la sup­pres­sion des bar­rières sociales dans la France de l’après-guerre. Third Man Records est plus qu’honoré de faire con­naître cette musique à un plus large pub­lic en pub­liant les pre­miers pres­sages autorisés de ces titres en vinyle, qui comptent par­mi les plus bril­lants du cat­a­logue de Gall.

La chanteuse, emblème de la généra­tion des baby boomers, est un peu la chou­choute de la house music actuelle et ces réédi­tions pour­raient bien être l’oc­ca­sion d’at­tir­er davan­tage de lumière sur son œuvre. En jan­vi­er 2018, peu de temps après le décès de France Gall, Yuk­sek sor­tait un edit du titre “Danc­ing Dis­co” issu de l’al­bum con­cept du même nom, fruit de la col­lab­o­ra­tion Berger-Gall en 1977. Par­mi les nos­tal­giques de France, on compte égale­ment Folam­our qui, la même année, a édité le titre “Ella Elle L’a” après l’avoir enten­du dans la salle avant que son b2b avec S3A ne com­mence. Artiste qui a, lui aus­si, attrapé la fièvre yé-yé et réal­isé un edit de “J’ai Besoin d’Amour” provenant de l’opéra rock Star­ma­nia, com­posé par Luc Pla­m­on­don et Michel Berg­er, inter­prété par la chanteuse pour son rôle de Cristal.

Vous pou­vez com­man­der les vinyles depuis le site de Third Man.
Chaque LP coûte 25$ et les frais de livrai­son vers la France s’élèvent à 20$.

(Vis­ité 1 752 fois)