Crédit : David Black

Les fuites à propos d’un nouvel album de Daft Punk sont fake

Update 06/02/20 à 16h : La source orig­i­nale des doc­u­ments a con­fir­mé qu’ils étaient bien faux.

La dis­cré­tion légendaire de Daft Punk a tou­jours généré beau­coup de fan­tasmes et de rumeurs. Les bruits sur un prochain album, un prochain live ou une prochaine appari­tion publique du duo sont comme un acouphène sans fin dans la sphère musi­cale. Par­fois, ces rumeurs émer­gent à la sur­face et font le tour du monde, comme en décem­bre 2019 quand le site Has It Leaked affir­mait que Daft Punk était actuelle­ment en stu­dio, ou comme il y a deux jours après la soi-disante fuite de doc­u­ments estampil­lés de la mai­son de disque de Daft Punk, Colum­bia, qui annon­ceraient un nou­v­el album pour le 26 mai 2020. On s’est penché sur ces doc­u­ments, décroché nos télé­phones et voici toutes les raisons qui nous font penser qu’ils ont été fab­riqués et ne peu­vent être reliés à un quel­conque nou­v­el album pour cette année.

  • L’adresse indiquée de Colum­bia est celle de leur antenne anglaise, or le pro­jet Daft Punk est géré depuis Colum­bia USA. Ce qui, néan­moins, n’ex­clu pas un poten­tiel suivi du pro­jet en Angleterre.
  • La source de ces doc­u­ments est plus qu’in­cer­taine, les médias citant leur appari­tion sur les sites com­mu­nau­taires Dis­cord et Red­dit.
  • DJ Sneak (Car­los Sosa, nom­mé sur l’un des tracks du doc­u­ment), col­lab­o­ra­teur des Daft Punk sur “Dig­i­tal Love”, aurait démen­ti l’au­then­tic­ité de ces doc­u­ments.
  • Le for­mat LaserDisc n’est plus usité depuis l’ar­rivée du DVD.
  • Dans la liste des crédits de pro­duc­tion des morceaux, on peut y lire “G.D. Homem-Christo”. Son vrai prénom est Guy-Manuel de Homem-Christo (ou Guil­laume Emmanuel pour son prénom com­plet).
  • Le logo de Sony affiché est celui de Sony-CBS Records, qui n’est plus d’ac­tu­al­ité, absorbé aujour­d’hui par Sony Music Enter­tain­ment.
  • Joint par télé­phone, Colum­bia France n’est au courant d’au­cun album de Daft Punk à venir et nous indique être sou­vent inter­rogé pour des cas de rumeurs autour de leurs artistes, cela est courant dans le milieu.
  • Joint par télé­phone, Simon Hen­ner (French 79), cité dans la liste des pro­duc­teurs ayant col­laborés avec les Daft Punk sur l’un des titres de l’al­bum, dément l’au­then­tic­ité de ces doc­u­ments, ajoutant “ne rien à voir” avec une quel­conque pro­duc­tion du duo.
  • Joint par télé­phone, Hubert Blanc-Francard (Cas­sius), cité dans la liste des pro­duc­teurs ayant col­laborés avec les Daft Punk sur l’un des titres de l’al­bum, dément égale­ment l’au­then­tic­ité de ces doc­u­ments et affirme ne pas avoir col­laboré avec le duo (et cela l’a bien fait rire).

Tout cela pour­rait bien être l’œu­vre de petits rigo­los ayant voulu surfer sur l’onde d’ex­ci­ta­tion qu’a sus­cité l’in­for­ma­tion délivrée en décem­bre 2019 par le site Has It Leaked, celle que Daft Punk serait entré en stu­dio.

(Vis­ité 7 295 fois)