Jafar Films projette son premier documentaire au Mob Hotel de Lyon

Le col­lec­tif Jafar Films organ­ise un apéro-projection, pour leur pre­mier doc­u­men­taire tourné aux côtés du chanteur québec­quois Louis-Jean Cormi­er. Rendez-vous jeu­di 18h, sur le rooftop du Mob Hotel de Lyon.

Jafar Films, c’est un col­lec­tif d’ingénieurs du son, réal­isa­teurs et pho­tographes, qui ont ouvert ensem­ble un stu­dio d’en­reg­istrement il y a un an. Ils ont com­mencé à inviter des musi­ciens à venir enreg­istr­er des ses­sions chez eux, à Lyon. L’am­bi­tion de départ ? “Devenir le KEXP français… Bien sûr, avec nos moyens” pré­cise Nico­las Mier­al, cofon­da­teur de Jafar Films. En un an, Jafar enreg­istre une quin­zaine de ses­sions avec des artistes aux iden­tités bien mar­quées : “On sait où on va”, pré­cise Nico­las.

Jeu­di, Jafar pro­jette son pre­mier doc­u­men­taire musi­cal. Le fil rouge, c’est Louis-Jean Cormi­er, ex-leader du groupe québec­quois de rock indé Kark­wa (qu’on a déjà pu voir aux Eurock­éennes). Six ans après le début de sa car­rière solo, il joue à Lyon et ren­con­tre les mem­bres de Jafar Films, qui lui pro­posent de venir faire une ses­sion stu­dio. Louis-Jean doit enreg­istr­er un seul titre, mais en joue finale­ment douze.

Du coup on s’est dit que c’é­tait dom­mage de ne pas sor­tir les 12 titres, il nous man­quait des images pour pou­voir faire le lien, pour­suit Nico­las Mier­al. Alors on lui a pro­posé de le suiv­re sur sa tournée, pour faire des images de lives, de back­stages… et il a accep­té.” Un an plus tard, ça donne un doc­u­men­taire vivant et inten­sé­ment musi­cal.

Cette pro­jec­tion, c’est l’oc­ca­sion de taper dans l’oeil des dis­trib­u­teurs, avant d’en­chaîn­er la deux­ième sai­son des Tsu­gi Record­ing Ses­sions mais aus­si des nou­veaux pro­jets de clips, de courts-métrages et de reports de fes­ti­vals. Deux pro­jec­tions sont prévues jeu­di, juste après la dif­fu­sion des Tsu­gi Record­ing Ses­sions et d’un apéro à base de rosé, pour rafraîchir les esprits.

Plus d’in­fos sur l’événe­ment Face­book 

(Vis­ité 230 fois)