Jon Hopkins, Flavien Berger, Caballero & JeanJass, SebastiAn : la programmation complète de la Magnifique Society 2019

Jamais deux sans trois : après des édi­tions 2017 et 2018 réussies, la Mag­nifique Soci­ety remet le cou­vert. Et vu ses scores, on la com­prend. L’an­née dernière, le jeune fes­ti­val rémois accueil­lait plus de 50 artistes répar­tis sur 4 scènes et voy­ait sa fréquen­ta­tion aug­menter de 60% avec quelques 21.000 fes­ti­va­liers. Les 13, 14 et 15 juin prochains, il s’in­stalle de nou­veau au Parc de Cham­pagne pour un événe­ment à la croisée des gen­res, sans pour autant per­dre ses mar­ques.

Sa con­nex­ion avec la cul­ture asi­a­tique est renou­velée avec la présence du Tokyo Space Odd, une zone dédiée aux artistes issus de la scène japon­aise. Mais cette fois-ci, l’e­space s’a­grandit pour accueil­lir le Seoul Space Odd con­sacré à leurs voisins coréens.

Du reste, la pro­gram­ma­tion du fes­ti­val mise sur des artistes fran­coph­o­nes con­fir­més comme Flavien Berg­erChris­tine & the Queens ou la musique de club tur­bu­lente de Bagarre. Une tran­si­tion toute trou­vée vers le rap de Columbine, Hamza, Nek­feu, Roméo Elvis ou encore  Caballero & Jean­Jass. La french touch sera quant à elle défendue par Ed Banger avec Sebas­t­iAn, l’homme en noir du label, dont le sec­ond album ne devrait plus tarder à voir le jour et Vladimir Cauchemar, de retour pour jouer ses airs de flûte malé­fiques. Dans un reg­istre plus rock, l’or­gan­i­sa­tion invite le jeune groupe indie Dégage aux ritour­nelles psy­chédéliques et le groupe de post-punk Rendez-Vous.

Con­cer­nant les artistes inter­na­tionaux, l’Afrique sera représen­tée par le duo sud-africain Die Antwo­ord et la nou­velle icône kenyane Muthoni Drum­mer Queen. Chez les Européens, il fau­dra compter sur les découpages savants de Parov Ste­lar, les prom­e­nades élec­tron­iques de Jon Hop­kins, le rock mys­tique de Fat White Fam­i­ly ou sur les riffs dansants de Franz Fer­di­nand. Entre sa sélec­tion var­iée et ses ate­liers créat­ifs, la Mag­nifique Soci­ety a donc tous les atouts pour sat­is­faire les fes­ti­va­liers au print­emps prochain.

Plus d’in­for­ma­tions disponibles sur l’événe­ment Face­book du fes­ti­val.

(Vis­ité 438 fois)