Skip to main content
©Shawn Miller / Takahiro Kyono
26 mars 2024

Joni Mitchell et Neil Young de retour sur Spotify : la brouille oubliée ?

par Olivia Beaussier

S’il vous fallait une bonne nouvelle : après deux ans d’absence, Neil Young et Joni Mitchell sont tous deux de retour sur Spotify. Le 14 mars, dans un communiqué (désormais supprimé), Neil Young indiquait remettre ses compositions à dispo sur Spotify. Une semaine plus tard, Joni Mitchell le suivait dans cet élan. On vous explique.

Tout a commencé en janvier 2022, quand Spotify accueillit en exclusivité le podcast du présentateur américain Joe Rogan, connu pour ses positions anti-vaccin COVID-19. Dans un communiqué, Neil Young annonçait alors supprimer ses musiques de la plateforme : « Je fais cela car Spotify diffuse de fausses informations à propos du vaccin – potentiellement causant la mort de celles et ceux qui croient à ces désinformations ». En solidarité au géant du rock canadien, Joni Mitchell retirait à son tour son catalogue musiques de la plateforme Spotify : « Je reste solidaire avec Neil Young, ainsi que le corps médical et scientifique, sur cette histoire ».

Finalement, après deux ans sans Harvest Moon ni Blue -entre autres- sur Spotify, voilà que tout est réapparu sur les profils respectifs de Joni et Neil. Dans un communiqué (désormais supprimé), Neil Young annonçait que, depuis que Spotify n’a plus les droits exclusifs sur le podcast de Joe Rogan -diffusé sur toutes les autres plateformes- le Canadien n’a plus de raison de ne boycotter qu’une seule plateforme.

Alors la question de supprimer ses chansons de toutes les plateformes s’est posée, mais le chanteur répondait : « Parce que je ne peux pas quitter tous ces services comme je l’ai fait avec Spotify, parce que ma musique n’aurait plus aucune débouchée en streaming pour les amateurs de musique, je suis revenu. »  Spotify représente 60% du chiffre streaming de Neil Young, on le rappelle. Quand même.

 

À lire aussi sur tsugi.fr : Le CNM répond aux attaques de Spotify France

 

Alors même si Neil Young s’incline, la guéguerre n’est pas gagnée pour Spotify. En effet dans son communiqué, le musicien n’a pas manqué de critiquer la qualité sonore de l’application, sous-entendant que cette dernière diffuserait les sons en faible qualité auditive. Ce qui empêcherait d’écouter la musique telle que les musiciens l’ont créée. « Vous [Spotify] avez la musique et les auditeurs ! Commencez par un niveau limité de haute résolution, et construisez à partir de là ! » Rien de bien méchant, mais ça fait sourire.

Concernant Joni Mitchell, on n’avait pas trop de nouvelles. Ses fans, inquiets, se demandaient si la reine de la folk canadienne, allait revenir à son tour. Et jeudi 21 mars (le premier jour du printemps, n’y voyez pas de coïncidence) sans prévenir ni crier gare, l’entièreté du catalogue de Joni Mitchell est revenu sur Spotify. Même si l’artiste a fait ça discrètement, sans communiquer, Twitter s’est empressé de le faire pour elle.

Décidément, entre son passage aux Grammys, et cette histoire, on a plus entendu parler de la chanteuse âgée de 80 ans que de nombreux artistes cette année. En mars on fêtait les 56 ans du légendaire Song to a Seagull, qui avait propulsé la – à l’époque – jeune artiste au rang de superstar de la folk en 1968.

Visited 189 times, 1 visit(s) today