Artwork de "Windowlicker" sorti en 1999.

Jour de fête : Aphex Twin ouvre un site rempli d’archives et d’inédits

Le mois dernier, Aphex Twin était la source de nom­breuses inter­ro­ga­tions. La rai­son ? Un énig­ma­tique comp­teur apparu sur son site web à l’oc­ca­sion de sa per­for­mance dif­fusée en livestream au Field Day Lon­don. Et le mys­tère est enfin levé : c’est un tout nou­veau site multi-fonction qu’à dévoilé le pro­duc­teur de musique élec­tron­ique, rassem­blant une bonne par­tie de son immense discogra­phie. Plate­forme d’é­coute et d’archive, mag­a­sin en ligne, une véri­ta­ble mine d’or pour les fans (et ils sont nom­breux !) de Richard David James.

Il est pos­si­ble d’é­couter et/ou d’a­cheter ses sor­ties sous ses dif­férents alias (GAK, The Tuss, AFX…) telles que le génial album Surf­ing On Sine Waves en tant que Poly­gon Win­dow ou son nou­v­el EP mis vente lors du Field Day Lon­don et jusqu’alors disponible seule­ment en vinyle. Mieux, Aphex Twin a égale­ment prof­ité de ce nou­veau site pour révéler le nou­v­el EP Orphans sous le nom AFX ain­si que des inédits. De nom­breux morceaux bonus (label­lisés “NEW”) s’a­joutent à cer­taines sor­ties comme son clas­sique “Win­dowlick­er” qui a droit à trois nou­velles ver­sions demo. Enfin, l’ensem­ble de la discogra­phie de Rephlex, le label lancé par Richad D. James en 1991, sera ajoutée ultérieure­ment avec de nou­veaux titres bonus. Pour faire vos cours­es ou tout sim­ple­ment décou­vrir l’im­mense discogra­phie de ce grand mon­sieur, ça se passe par ici.

(Vis­ité 1 351 fois)