Skip to main content
© Romain Guittet
9 mai 2022

👀 Kiddy Smile de retour avec un clip Ă©nervĂ© et toujours queer pour teaser l’EP

par Antoine Gailhanou

AprĂšs « Spread It » il y a tout juste un mois, Kiddy Smile publie un nouveau single, « The Devil Didn’t Make Me Do It », annonciateur d’un EP en juin. Et le message y est toujours aussi politique et queer.

Il est bel et bien de retour. AprĂšs quatre ans de silence, Ă  la suite de son remarquable premier album, Kiddy Smile faisait enfin son retour le 6 avril dernier avec « Spread It », titre fustigeant les violences policiĂšres. La suite est dĂ©jĂ  lĂ  avec « The Devil Didn’t Make Me Do It », 7 minutes mĂȘlant fĂȘte et revendication. En ce qui concerne l’efficacitĂ©, difficile de prendre le morceau en dĂ©faut. AprĂšs tout, il a bĂ©nĂ©ficiĂ© des talents de l’AmĂ©ricaine Honey Dijon et de l’Anglais Luke Solomon, du label Music For Freaks.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par kiddysmile (@kiddysmile)

Sur le fond, il met en avant un message de tolĂ©rance et de libertĂ© toujours essentiel. « Le morceau est assez sombre » prĂ©cise Kiddy, « mais il porte le message que les corps noirs et queers n’ont jamais Ă©tĂ© le problĂšme, et que diaboliser nos identitĂ©s n’a jamais Ă©tĂ© la solution ». Ou, comme il le martĂšle durant le titre : « Tu juges, tu hais ». Comme chaque fois, le danseur et performeur accompagne le tout d’un clip (ou Lyric video, pour ĂȘtre pointilleux) de toute beautĂ©, nouvelle cĂ©lĂ©bration de son identitĂ© queer, racisĂ©e et LGBT.

Et parce qu’il n’en a manifestement pas fini de secouer le dancefloor, Kiddy Smile a Ă©galement annoncĂ© la sortie d’un nouvel EP, Paris’ Burning Vol.1, Ă  venir le 10 juin. Une façon pour lui « d’aborder des thĂšmes plus personnes, et de prĂ©senter mon point de vue sur la sociĂ©té ». On conseille Ă  tout le monde de tendre l’oreille.

Visited 101 times, 1 visit(s) today