Skip to main content
©Sime Eskinja
6 septembre 2021

đź‘€ Kittin dĂ©voile ses illustrations via sa propre galerie d’art virtuelle

par Tsugi

Par les temps qui courent, avoir une corde supplĂ©mentaire Ă  son arc est un atout de taille pour les musiciens. Caroline HervĂ©, mieux connue sous le nom de Kittin (ou anciennement Miss Kittin) le cultive depuis bien longtemps. Avant mĂŞme de se lancer dans la musique, et de devenir une DJ et compositrice reconnue, elle Ă©tait Ă©tudiante aux Beaux-Arts de Marseille puis Grenoble. Nul doute que les confinements lui ont permis de s’y consacrer Ă  nouveau. Ainsi, depuis le 2 septembre, elle a ouvert une galerie d’art virtuelle, exclusivement sur le site Patreon. CrĂ©Ă©e en 2013 par le musicien amĂ©ricain Jack Conte, cette plateforme de financement participatif permet Ă  de nombreux crĂ©ateurs du web de monĂ©tiser leurs contenus via des abonnements mensuels.

Pour le moment, Kittin y a publié une douzaine d’illustrations originales. Pour y accéder, deux paliers sont disponibles. Le premier, à cinq euros par mois, donne accès aux illustrations, ainsi qu’à une exposition temporaire chaque mois, sur une thématique. Le second, pour dix euros, rajoute à cela l’accès à une boutique, permettant d’obtenir des prints originaux (dont un inclus dans l’abonnement, tous les trois mois). Et jusqu’au 9 septembre, un carnet et un stylo sont offerts à chaque abonnement.

Pour la musicienne, passer par Patreon permet de s’affranchir des règles des principaux réseaux sociaux, tant sur la modération du contenu que la monétisation. Le système d’abonnement (ou de mécénat) permet de ne pas avoir à lisser son contenu, et d’être moins soumis à un rendement intenable. De plus, les donateurs ont accès à une messagerie directe avec l’artiste. Une bonne manière de garder le contact, donc, alors que la reprise des clubs reste encore fragile.

Visited 6 times, 1 visit(s) today