Kraftwerk et variétoche italienne… 3h de mix qui sentent bon les vacances d’été

Le DJ français Paul De Cha­bal­i­tosse (Crac­ki, Les Courants Alter­nat­ifs, 9B) encap­sule dans trois mix­es d’une heure cha­cun l’essence des vacances esti­vales.

Autoroute Du Soleil”, “Direc­tion La Plage De L’E­spiguette !” et “Vamos A La Dis­cote­ca”, en trois noms de mix­es, on peut résumer l’essen­tiel de ce que sont les vacances d’été. Se voulant être la bande-son de vos con­gés, le DJ français Paul De Cha­bal­i­tosse, qu’on a déjà vu asso­cié à des noms de la scène house et dig­gers comme les col­lec­tifs Crac­ki et Courants Alter­nat­ifs, ou encore, sur ses derniers mix­es sur Sound­Cloud, au label Antinote ou au café de con­nais­seurs Mon­tezu­ma à Paris, il délivre quelques trois heures de sons “aoû­ton­al”, avec des petits pitchs pour l’im­age men­tale : “On est enfin arrivé sur la côte. Cheveux dans le vent, on roule avec le son à fond, le sel marin n’est pas loin. Direc­tion la plage de l’E­spiguette ! Et tou­jours pas de clim.”

Au pro­gramme, beau­coup de choses très var­iées comme Kraftwerk, John­ny Hal­ly­day, Art Of Noise, The Doors ou de la vari­etoche ital­i­enne. Ce qu’il faut pour pass­er un bel été. Bonnes vacances à tous.

Art­works : Fer­di­nand Paquet

Com­ment fait-on un bon sum­mer mix, selon toi ?

Je pense qu’il y a autant de sum­mer mix­es que de styles de vacances. Mais tout de même, quelques ingré­di­ents : racon­ter une his­toire, tout s’autoriser et quelques bons clas­siques qui font plaisir.

 

À écouter également
Partir en vacances : la playlist ultime

 

Les vacances se ressem­blent mais elles sont para­doxale­ment tou­jours très per­son­nelles. C’est quoi pour toi les vraies vacances ?

Les vacances d’été : loin de la ville, une voiture sans clim. Du vin à 12 degrés qui coule en con­tin­ue. Une poignée de col­lègues. Aucune oblig­a­tion.

Raconte-nous un sou­venir musi­cal de vacances…

La disco-mobile des fêtes de vil­lage. Peut-être pas tou­jours la meilleure musique mais c’est un immuable de l’été. Et tu finis tou­jours par lancer un petit mou­ve­ment de hanche. Cette année, les fêtes de vil­lage sont toutes annulées, je n’aurais jamais pen­sé que cela puisse me man­quer.

(Vis­ité 1 780 fois)