© Mathilde Olivier

La Douve Blanche s’associe au Mazette pour un week-end explosif

La Dou­ve Blanche vous manque ? Nous aus­si. Alors pour patien­ter jusqu’à la prochaine édi­tion, l’équipe s’as­so­cie avec le fes­ti­val du Mazette, Amour sur Seine, du 10 au 11 sep­tem­bre. Et quand deux fes­ti­vals aus­si épi­curiens se ren­con­trent, c’est la promesse d’un week-end explosif. Au pro­gramme : de la fête, de la bonne bouffe et de beaux moments de vie.

Par­mi les pénich­es amar­rées sur les quais de Paris, Le Mazette est défini­tive­ment notre point d’ancrage fes­tif préféré. Depuis l’an­née dernière, elle rav­it nos étés avec son fes­ti­val d’été Amour sur Seine en mul­ti­pli­ant les col­lab­o­ra­tions avec des col­lec­tifs de la cap­i­tale. Mais pour le week-end du 10 et 11 sep­tem­bre, l’évène­ment voit les choses en grand puisqu’il s’as­so­cie avec un autre fes­ti­val : La Dou­ve Blanche.

Bon, on vous fait pas plus atten­dre. On com­mence à vous faire saliv­er en dévoilant la pro­gram­ma­tion. Le duo Sicaria Sound compte bien vous élec­tris­er jusqu’au bout de la nuit. Basées à Lon­dres, ces deux soeurs ont des univers bien dis­tincts qui se mari­ent à mer­veille dans leur musique. Comptez sur du dance­hall pour la pre­mière et du dub­step pour la sec­onde. Le tout crée un déli­cieux mélange à 140 bpm.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Sicaria Sound (@sicariasound)

Vous pour­rez aus­si écouter en live l’en­sor­ce­lant pre­mier EP de Goldie B, “Not Enough”, sor­tie en col­lab­o­ra­tion avec le pro­duc­teur Daaria.  Vous allez aus­si explor­er des zones plus som­bres avec Tatyana Jane et ses sons inspirés de l’un­der­ground de Chica­go, de la drum & bass et du hip-hop clas­sique. Dans cette lignée de sons tout droit venus des States, Charles X sera présent avec sa musique au croise­ment de la pop, du jazz de la saoul et du hip hop. Ça va groover au 69 port de la Rapée. Le duo Tafmag DJ babes est prêt à vous faire danser à coups de house, tein­tée de dis­co et d’italo. En terme de DJ, vous serez aus­si servi par l’élec­trique Louise Pétrouch­ka. Bref, un très beau pro­gramme musical.

Vous pen­siez qu’avec un évène­ment chap­er­on­né par La Dou­ve Blanche, vous alliez écouter deux DJ sets et repar­tir ? C’est très mal les con­naître. Depuis huit édi­tions main­tenant, leur fes­ti­val mise sur l’éveil des sens gus­ta­tif, audi­tif et visuel. Des artistes et des chef·fes cuisinier·ères plus talentueux·ses les un·es que les autres se suc­cè­dent pour met­tre le feu sur scène et dans l’assiette, le tout dans un château.

Alors pour leur évène­ment à la Mazette, il est évidem­ment ques­tion de bonne bouffe. Comptez sur un stand food tenu par l’équipe sur­voltée du pan­to­baguette, le “fes­tau­rant” bistronomique niché en plein cœur du 18ème. Il nous avait déjà régalé lors de l’édi­tion 2022 du fes­toche avec un  “pota­to tam­a­go san­do de l’espace, avec une mayo à l’estragon et au shiso”. Rien que ça. Alors on a hâte de voir ce qu’ils nous ont con­coc­té pour ce week-end.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par   (@pantobaguette)

Pour prof­iter de la péniche et se prélass­er avant la fête vous pour­rez évidem­ment faire une petite pétanque mais aus­si un baby­foot, un ping-pong ou un puis­sance 4. Et puis bon, on vend la mèche : same­di soir, vous pour­rez vous égosillez sur les planch­es de la péniche car à l’oc­ca­sion de ce fab­uleux week-end, un karoké géant est organisé.

Pour les fash­ion­istas, vous pour­rez chin­er des petites pépites dans le vide-dressing (homme et femme !) et ain­si be ready to shine pour la soirée. Pour les plus téméraires, l’u­nivers col­oré d’Agathe et les apho­rismes qui débor­dent de poésie de Zabuko seront présents pour réalis­er vos plus beaux tatouages.

 

Vous pou­vez retrou­ver l’évènement sur Face­book, Insta­gram et réservez vos bil­lets ici.

(Vis­ité 255 fois)