La Nuit de l’Erdre, quatre jours de fêtes pour la cause des grands singes

Fes­ti­val de référence dans la région nan­taise, La Nuit de l’Er­dre est de retour pour une 22 ème édi­tion du 30 juin au 3 juil­let. Tou­jours pour la cause ani­male, tou­jours pour la famille mais avec un jour plus cette fois ! 

On vous en avez déjà par­lé ici, le singe iconique du fes­ti­val La Nuit de l’Er­dre revient pour une 22 ème édi­tion. Et pour mar­quer ce retour en force après deux années blanch­es, La Nuit de l’Er­dre a décidé d’a­jouter un jour de fes­tiv­ités. Ce ne sont plus trois, mais qua­tre jours de fes­ti­val qui se tien­dront à Nort-sur-Erdre, petite com­mune au nord de Nantes (du 30 juin au 3 juil­let). Fidèle à elle-même, la pro­gram­ma­tion de cette édi­tion 2022 est inter-générationnelle et var­iée. Extrême­ment var­iée. Rock, rap, élec­tro, pop : La Nuit de l’Er­dre touche à tout.

Se côtoient sur ces qua­tre jours Selah Sue, Fat­boy Slim, Inhaler, Feu ! Chat­ter­ton, Orel­san, ‑M-, Niska, Geor­gio… On vous l’a dit, la pro­gram­ma­tion ratisse large. Evidem­ment celle qui fait un marathon des fes­ti­vals de l’hexa­gone, la pop­star belge Angèle, sera aus­si de la par­tie. Et on se réjouit égale­ment de faire un saut dans le temps avec la grosse tête d’af­fiche de cette année, le rappeur Mack­le­more. Autant vous dire qu’on va retourn­er en 2012 et enfil­er notre man­teau en fausse four­rure ‑évidem­ment !

Evidem­ment, car depuis 2018, le fes­ti­val sou­tient la cause des grands singes. Il est parte­naire du zoo de la Bois­sière du Doré, un parc lut­tant pour sauve­g­arder l’habi­tat naturel de nom­breuses espèces de singes. À tra­vers ce parte­nar­i­at, La Nuit de l’Er­dre appuie dif­férents pro­jets, comme celui d’It­wombe au Con­go visant à sécuris­er et à favoris­er l’habitat naturel des gorilles, ou celui du Cen­tre de Con­ser­va­tion pour les Chim­panzés en Guinée, qui recueille les chim­panzés orphe­lins et les réha­bilite pro­gres­sive­ment à la vie sauvage. À l’issue de l’édi­tion de 2019, un don à hau­teur de 10 000 € a pu être effectué par le fes­ti­val à Boissière Mer­vent Con­ser­va­tion, l’as­so­ci­a­tion du zoo de la Bois­sière du Doré et de Mer­vent. Comme quoi, faire la fête c’est bien, mais pour une cause c’est mieux !

(Vis­ité 97 fois)