Skip to main content
12 février 2019

La science est formelle : faire de la musique rend heureux

par Axel Pares

Le bonheur est plus que jamais au centre des préoccupations. Avec la thématique actuelle du bien-être au travail et l’intérêt grandissant pour les livres et les conférences de développement personnel, tout semble bon pour s’extraire de la morosité ambiante. Avec en filigrane cette éternelle question : qu’est-ce qui rend heureux ?

Une partie de la réponse concerne peut-être la musique comme le rappelle Music For All. L’organisation d’éducation musicale a en effet rassemblé plusieurs études qui suggèrent que composer et jouer de la musique est sain pour le corps et l’esprit. La pratique d’un instrument au cours de l’enfance améliorerait certaines fonctions cérébrales comme la mémoire, la capacité d’expression, la capacité de spatialisation ou encore l’attention. En cause : une modification de la structure du cerveau, qui a notamment intéressé le docteur Gottfried Schlaug à qui l’on doit plusieurs travaux  sur le sujet. De manière plus générale, un article scientifique de Melissa K. Weinberg et Dawn Joseph publié en 2016 concluait que la danse ou la participation à des événements musicaux améliorait le bien-être subjectif. Encore une bonne excuse pour sortir en rave jusqu’à pas d’heure.

Visited 39 times, 1 visit(s) today