© Captures d'écran Instagram / Justin Higuchi

Lana Del Rey avoue s’être fait voler son ordi, avec son prochain album dedans

Lana Del Rey a révélé sur Insta­gram, qu’elle s’é­tait fait vol­er son ordi­na­teur per­son­nel dans sa voiture, mais aus­si ses dis­ques durs et ses camés­copes. L’or­di con­te­nait les 200 pages d’un livre sur lequel elle tra­vaille, mais aus­si des com­po­si­tions ‑pour la plu­part pas encore finies- qui devaient fig­ur­er sur un prochain album.

La chanteuse Lana Del Rey a avoué, dans une série de vidéos postées sur son compte Insta­gram @honeymoon*, qu’elle avait été vic­time d’un vol impor­tant. En effet quelqu’un serait ren­tré dans sa voiture, prof­i­tant d’un moment d’i­nat­ten­tion pour lui dérober ses camés­copes, mais aus­si et surtout son ordi­na­teur et des dis­ques durs, con­tenant son tra­vail : un livre de 200 pages sur lequel elle tra­vail­lait et de nom­breuses chan­sons, pour la plu­part pas encore ter­minées, qui devaient fig­ur­er sur son prochain album. Comme elle l’ex­plique, elle était garée à Mel­rose Place et le voleur a pété la vit­re de sa voiture avant de vol­er le sac à dos de Lana, con­tenant tout le matériel. Elle a depuis réus­si à effac­er le con­tenu de l’or­di­na­teur, à dis­tance. Mais cer­taines chan­sons auraient déjà fuité.

*Le compte Instagram est en privé, donc pour accéder aux vidéos vous devez déjà suivre le compte.

 

 

 

En sub­stance elle y racon­te le vol qui date d’il y a quelques mois, com­ment elle a effacé son ordi­na­teur à dis­tance… Elle explique aus­si qu’elle n’avait pas fait de sauve­g­arde sur le Cloud et que, mal­gré ça, son/ses agresseur(s) ont tou­jours accès à son télé­phones, ses chan­sons, ses pho­tos et vidéos per­son­nelles. Mal­gré ça, elle reste con­fi­ante et veut tou­jours faire “le meilleur art pos­si­ble”. Elle n’avait pas de copie, donc elle devra recom­mencer son livre depuis le début. Elle s’adresse même directe­ment au voleur en expli­quant que c’est une atteinte à son intimité.

Pour finir, Lana Del Rey a l’air de con­stater que les chan­sons com­men­cent à leak­er, à fuiter. Elle demande sim­ple­ment “S’il vous plaît n’é­coutez pas cette musique, car elle n’est pas encore finie et pas encore sor­tie. J’adore ce livre que je viens de per­dre, j’y ai mis beau­coup de pas­sion. Con­cer­nant les camés­copes, on ver­ra ce qui se passe. Ca m’in­quiète, ce n’est pas la pre­mière fois que ça arrive. Je voulais juste en par­ler. Merci”

 

(Vis­ité 2 785 fois)