© Judith Du Pasquier

L’association Techno+ célèbre ses 25 ans avec un documentaire

Depuis 1995, l’association Tech­no+ est présente dans les fêtes et soirées tech­no pour réduire les risques, et défendre cette com­mu­nauté. Pour revenir sur cette his­toire et son action, un doc­u­men­taire est en cours de réal­i­sa­tion, accom­pa­g­né d’un finance­ment participatif.

C’est un fait : faire la fête présente des risques. Ce con­stat a mené à la créa­tion en 1995 de l’association Tech­no+. Ses bénév­oles sont ain­si présents dans les free par­ties, Tekni­vals et soirées tech­no pour accom­pa­g­n­er fêtards et organ­isa­teurs afin de réduire juste­ment ces risques. L’action la plus vis­i­ble de l’association con­cerne les drogues, à tra­vers une sen­si­bil­i­sa­tion aux effets et risques de cha­cune d’entre elles, afin d’amener à un choix éclairé du con­som­ma­teur. Cela passe par une présence sur place, dans des espaces de chill-out, des fly­ers et une doc­u­men­ta­tion disponible sur leur site. Car, pour le meilleur et pour le pire, la drogue reste bien indis­so­cia­ble de la tech­no et des free par­ties, comme le rap­pelait le numéro 142 de Tsu­gi.

Mais leur action abor­de aus­si la sex­u­al­ité (ce qui inclut l’accompagnement de vic­times de viol ou agres­sion sex­uelle), une for­ma­tion des organ­isa­teurs, l’envoi de matériel, ain­si qu’une dimen­sion poli­tique forte. L’association milite en effet pour l’épanouissement de la cul­ture tech­no, et lutte con­tre la répres­sion des fêtes ou la pénal­i­sa­tion des drogues. 

À lire également
Récit : la free-party du nouvel an racontée par ceux qui l’ont vécue
💊 Les chansons antidrogue valent-elles les chansons prodrogue ?

Pour revenir sur cette longue his­toire, qui est aus­si celle de la free par­ty, Tech­no+ tra­vaille à la créa­tion d’un doc­u­men­taire. Nom­mé “Un Pied Chéper, Un Pied Sur Terre”, du nom d’un slo­gan offi­cieux de l’association, il est réal­isé par Judith Du Pasquier, doc­u­men­tariste notam­ment pour Arte. Après un tour­nage étalé entre 2018 et 2021, le film est actuelle­ment en phase de post-production, pour une sor­tie espérée avant la fin de l’été. Un finance­ment par­tic­i­patif est en cours pour accom­pa­g­n­er cette dernière étape.

La bande-annonce du doc­u­men­taire bal­aye ses thé­ma­tiques et inter­venants, de l’usage des drogues à la dimen­sion poli­tique, et la répres­sion. On y retrou­ve ain­si de nom­breux mem­bres de Tech­no+, passés et présents, dont le fon­da­teur Thier­ry Char­lois, l’actuelle prési­dente Ombline Pimond ou l’administratrice Char­lotte Raf­fi. Mais égale­ment des acteurs extérieurs, comme Ben Lagren, organ­isa­teur de free par­ties, ou Frédéric Hoc­quard, l’adjoint à la vie noc­turne de la mairie de Paris. Pour ne rien oubli­er de cette belle aventure.

Le finance­ment par­tic­i­patif du doc­u­men­taire de Tech­no+ est à retrou­ver sur HelloAsso.

(Vis­ité 3 892 fois)