Skip to main content
26 mai 2023

Laurent Garnier, KiNK, ÅMRTÜM, Yuksek… Les projets de la semaine 💿

par Marion Sammarcelli

On est vendredi, c’est jour de sorties ! On se retrouve donc pour notre sélection hebdomadaire des albums et EPs qui vont vous accompagner tout le week-end -et plus si affinité. Pour cette semaine, on ne prend pas trop de risques en disant qu’on vous propose des valeurs sûres. Au programme, le premier album solo de Laurent Garnier depuis 2015, la centième sortie de KiNK, l’EP de techno groovy de ÅMRTÜM, le monde colorée de Yuksek et les confessions de Nochka. Bonnes écoutes ! 

 

Laurent Garnier – 33 Tours Et Puis S’en Vont

Laurent Garnier fait danser la planète et plusieurs générations d’amateurs de musiques électroniques depuis plus de trente ans. C’est d’ailleurs pour cela que Tsugi lui consacre un hors-série entier, truffé d’archives et de contenus inédits. Un hommage collector toujours disponible en commande en ligne ! Jour de fête, le producteur et DJ de renom vient tout juste de nous faire un cadeau conséquent. Il dévoile son premier projet solo depuis 2015, 33 Tours Et Puis S’en Vont, le plus club à ce jour. À l’écoute, un 17 titres que Laurent Garnier défini comme « un retour aux sources, un hommage à la danse et la musique techno sous toutes ses formes ». Et on vous confirme que c’est très bon. Si récemment il annonçait annuler toutes ses dates de l’été pour des raisons de santé, ce projet marquait déjà la fin de la régularité de ses tournées effrénées. « La situation mondiale m’a fait réévaluer ce qui est important et m’a aidé à faire face à certaines vérités : devenir un vieux juke-box poussiéreux n’a jamais été une option et, à l’approche de la soixantaine, le moment est venu pour moi de considérer différemment ma vie de DJ itinérant. » On espère tout de même vite le retrouver. En attendant, on profite de ce disque salvateur.

 

KiNK – For The People

En voilà, un autre producteur de talent. Depuis une quinzaine d’années, KiNK ne cesse de nous étonner. À l’aide de ses multiples machines, parfois farfelues, il flirte avec la house, la techno et le broken beat. Après l’EP Hyper Epic dévoilé en 2022, un nouveau projet voit le jour, For The People. Quatre titres pour un EP gavé de percussions, qui nous donne envie de sautiller ! Via un post Instagram, le musicien explique qu’il a composé ces tracks au rythme de ses déplacements, sur les routes, en avion, dans le train… Et même en vacances. Décidément, il ne s’arrête jamais. Si les titres sont inédits, on avait pu en écouter certains comme « For The People » et « Vacation » dans son live intense et comique avec Partiboi69. Dévoilé sur le label Hypercolour Records, cet EP constitue la centième sortie de KiNK. (Bravo)

 

ÅMRTÜM – FUCK TRENDS

ÅMRTÜM fait partie de cette nouvelle génération de musiciens qui redonne du groove à la techno. Au travers de son EP FUCK TRENDS, le producteur français -et berlinois de cœur- habille ses kicks puissants d’une basse groovy, de breaks planants, de voix singulières puis de mélodies captivantes. À l’écoute, on ne s’ennuie jamais. Le titre du projet FUCK TRENDS peut se traduire par une satire des réseaux sociaux. ÅMRTÜM dénonce l’impersonnalité de la musique électronique et de ses acteurs, qui sont plus bookés pour leur nombre de followers sur leurs réseaux sociaux, que pour leur musique. Il y délivre deux nouveaux titres « Dash » et « Pump Up », remixés respectivement par NTBR et KRL MX.

 

Yuksek – Dance’O’Drome

Dance’O’Drome, après avoir été le nom de son show qu’il a trainé dans tous les festivals, c’est désormais le cinquième album -tant attendu- de Yuksek. Une suite logique de Nosso Ritmo. Saisissant l’essence de sa passion pour le Brésil, l’artiste maître du groove mélange avec maestria des percussions, de l’italo-disco fiévreux et des déflagrations de punk-funk frénétique. Tout cela, dans un équilibre subtil de mélodies balearic languissantes. Yuksek s’entoure aussi de talents tels que Voyou, Alex Rossi et le Brésilien Diogo Strausz pour composer cet album de 15 titres : voilà qui vaut définitivement le détour.

Vicky Pozzobon

 

Nochka – J’vais bien

Nochka est un des nouveaux visages de la chanson française. Du haut de ses vingt ans et munie de ses machines, elle pose sa voix cristalline sur des airs de pop-électronique. Dans son dernier quatre-titres J’vais bien, Nochka se confie. En effet, elle y aborde des thèmes assez personnels : amour, sexualité, rupture, angoisse, peur de la mort et méli-mélo de pensées… En partageant ses premières chansons sur les réseaux sociaux, la musicienne a toujours été proche des gens qui l’écoutent. Sa musique en témoigne et c’est d’une douceur exquise.

Visited 481 times, 1 visit(s) today