Skip to main content
© Tore Sætre
3 octobre 2022

LCD Soundsystem revit avec « new body rhumba » pour la BO d’un film d’horreur

par Bérénice Hourçourigaray

On va voir Adam Driver groover sur LCD Soundsystem. Le groupe sort une nouvelle chanson après cinq années de silence pour la bande originale du prochain film de Noah Baumach. Un son qui renoue avec l’héritage punk du groupe.

LCD Soundsystem revient avec une chanson qui habillera White Noise, le prochain film de Noah Baumach librement tiré du roman éponyme par Don DeLillo. Ce long métrage sortira sur Netflix le 30 décembre 2022 et réunit à l’écran Adam Driver et Greta Gerwig. On a presque hâte de voir le film, lorsqu’on constate à quel point il a fait ressortir ce qu’il y a de meilleur dans ce groupe légendaire.

Le morceau se construit autour d’une ligne de basse saturée à la Sonic Youth, qui nous fait balancer la tête de haut en bas. Un clavier rétro/ futuriste est soutenu à coups de tintements de cloche, qui font toute l’originalité du son. La tessiture de James Murphy peut se développer, passant par une voix qui s’élance dans les hauteurs, pour atteindre la note finale de ce refrain entêtant « I need a new body, I need a new bodyyy« . La chanson atteint son climax au bout de cinq minutes, avec une pluie de notes électroniques qui s’emballent, s’accordent et se répondent. On n’avait pas entendu Murphy s’égosiller comme ça depuis Sound of Silver. Son anxiété sur les dérives du monde moderne le motive à pousser sa voix et nous rappelle la qualité vocale du chanteur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCD Soundsystem (@lcdsoundsystem)

La pochette de l’album, où l’on voit le chanteur revêtir un masque de papier, a suscité moult interrogations :  » Il y a eu des spéculations assez hilarantes sur l’image de couverture, alors je vais clarifier les choses. C’est juste que je porte un masque du visage de mon ami Steve Nebesney qu’il a fait pour Halloween en 2000. Le masque est accroché au mur près de mon bureau et quand nous travaillions sur la couverture, c’était la seule chose que j’avais à portée de main, alors je l’ai fait. Steve et moi étions ensemble dans un groupe gothique dans les années 80, et nous sommes toujours amis et travaillons ensemble à ce jour  »

A LIRE AUSSI :LCD Soundsystem à Londres, symbiose religieuse et retrouvailles de vieux amis

Visited 65 times, 1 visit(s) today