Skip to main content
capture d'écran des sets de Goldie B / Lisa More / TTristana
24 mai 2023

Le Bon Air : les ambassadrices détaillent les programmations de leurs soirées

par Vicky Pozzobon

Du 26 au 28 mai 2023, le Festival Le Bon Air s’installe à la Friche la Belle de Mai à Marseille, pour célébrer l’arrivée du soleil. Pour ces trois jours de festivités, trois DJ et productrices locales ont été invitées à faire une selecta et inviter les artistes qu’elles veulent. Découvrez la sélection d’artistes de TTristana, Lisa More et Goldie B… en leur compagnie. 

Pour commencer le festival, c’est la Marseillaise TTristana qui conduit la programmation -une prog’ 100% féminine. Entre basses, bruits et distorsions, Mama Yha Yha ouvrira la première journée du festival en mêlant techno, musique de club underground américaine et house ghetto. Puis la DJ britannique AYA fera vibrer vos âmes et vos corps avec un live inédit à couper le souffle ! Quant à Badsista, elle a une seule mission : vous faire danser en mélangeant les grooves des battements techno, les lignes de basse de la house, le swing du baile funk, et les jams hypermodernes des sound systems. La Brésilienne compte bien enflammer le Cabaret Aléatoire ! Et c’est l’ambassadrice TTristana qui finira la soirée en b2b avec Miss Jay, DJ et productrice basée à Milan. Si vous êtes impatients de découvrir ce duo inouï, écoutez dès à présent leur collaboration sur Du Cœur Records avec le remix du titre « Walk to the Cove » de TTristana.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Festival Le Bon Air (@bonairfestival)

Lisa More a concocté pour Le Bon Air une prog’ aux petits oignons, centrée autour de A Strange Wedding et de la deep techno. Pour commencer en beauté, rien de mieux qu’un b2b entre Faery et Hewan Aman -probablement le plus hypnotique du festival ! C’est une proposition inédite oscillant entre des influences psychédéliques, de la drum and bass, et des rythmiques rapides. Le Bon Air accueillera Lindsey Wang, le cerveau derrière Polygonia. Avec une palette sonore qui s’étend du downtempo, deep techno, grey area à l’ambient texturé, cette artiste basée à Munich est une touche-à-tout. Elle combine des styles aux antipodes et n’hésite pas à inclure house et drum n bass dans un même set. Le DJ et producteur berlinois Konduku ajoutera à son approche minimaliste de la house et de la techno, la dimension hypnotique de Spekki Webu -mêlant jungle, trance trippy et techno tribale. Et pour finir la nuit du samedi au Cabaret Aléatoire, un joli b2b entre Lisa More elle-même, et son acolyte A Strange Wedding.

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Festival Le Bon Air (@bonairfestival)

Dimanche, c’est Goldie B qui prend les commandes. Celle qui jongle entre la UK bass, la jungle et le breakbeat a préparé une programmation mettant en avant les sonorités qui lui sont chères. Pour ouvrir cette soirée, place à un mélange de dub, de house, de broken beat et de UK garage avec le b2b des locaux DJTB et Kumanope. Goldie B prendra ensuite le relai et partagera les platines avec sa sœur de cœur, La Dame, pour un set exclusif. Ensuite c’est l’une des figures emblématiques de la scène rave londonienne, TSVI, qui proposera un set percutant, influencé par une large gamme de musiques du monde, combinée à des sonorités underground britanniques. Enfin, le vétéran de l’uptempo Coco Bryce, clôturera la soirée en prenant plaisir à partager ses morceaux préférés de jungle, de hip-hop et de UK garage. Et on vous conseille de tenir jusqu’au bout de la nuit ! 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Festival Le Bon Air (@bonairfestival)

Visited 47 times, 1 visit(s) today