Skip to main content
Crédit : Luc Valigny
22 novembre 2019

« Le Brigand et le Prince » : le nouvel EP sombre de Kompromat

par Juliette Chevet

Ils sont français, ont un nom de groupe russe et chantent en allemand. Qui sont-ils ? Rebeka Warrior et Vitalic, les deux acolytes qui forment Kompromat. Elle, est diplomée des Arts et Métiers de Nantes et enchaîne les projets aux noms multiples et variés (Sexy Sushi, Mansfield.TYA). Quant à lui, il représente la musique électronique à la française depuis presque vingt ans, et livrait il y a deux ans de cela son quatrième album intitulé Voyager. Quelques mois après leur premier album à deux sous le nom de Kompromat, Traum Und Existenzils sont de retour avec un mini EP de trois titres : Le Brigand et le Prince. 

« C’est comme de se prendre un coup de poing en pleine gueule mais de rester debout », explique Rebeka Warrior à propos du premier titre, « Das Grab ». Sur des synthés lourds et des mélodies profondes, elle chante « Ich habe kein Dach, ich habe kein Grab », qui signifie « Je n’ai pas de toit, je n’ai pas de tombe ». Ce maxi est une fusion entre électro, punk et poésie. Il comporte une reprise de « Der Räuber und der Prinz » de DAF, et ses sonorités perçantes industrielles. Pour la petite histoire, le duo a composé « Das Grab » dans la foulée des morceaux de Traum Und Existenz, mais c’était trop juste pour l’incorporer à l’album en question. Rebeka Warrior et Vitalic avaient encore des chansons à sortir, encore des choses à raconter, c’est pourquoi ils livrent aujourd’hui le maxi, pour notre plus grand plaisir.

Découvrez l’EP Le Brigant et le Prince.

Ainsi que le premier album du duo (si vous ne l’avez pas encore écouté).

Visited 75 times, 1 visit(s) today