Phrase tirée du compte Instagram "Tu mixes bien pour une fille"

Le compte “Tu mixes bien pour une fille” veut dénoncer le sexisme dans le monde de la nuit

Le compte Insta­gram Tu mix­es bien pour une fille col­lecte et affiche vos témoignages pour dénon­cer les prob­lèmes de genre et de sex­isme dans le monde de la nuit. Après Bal­ance ton DJ, c’est une ini­tia­tive de plus dans la lignée du mou­ve­ment #Music­Too pour don­ner la parole aux vic­times dans la musique élec­tron­ique. On leur a posé quelques questions.

Qui est der­rière ce compte ?

Nous sommes un groupe de femmes à la fois DJs/productrices/musiciennes stras­bour­geois­es, évolu­ant dans les sphères de la musique élec­tron­ique depuis quelques années. Nous sommes con­cernées depuis longtemps par les prob­lèmes relat­ifs au genre et au sex­isme dans ces envi­ron­nements, c’est pourquoi nous pen­sons qu’il est légitime d’en par­ler haut et fort et de pou­voir lever cer­tains tabous du monde de la nuit. Nous pen­sons qu’il n’est pas per­ti­nent de révéler nos iden­tités indi­vidu­elles pour l’instant, car l’important est d’abord de met­tre ce compte Insta­gram et son con­tenu en avant.

On veut mon­tr­er qu’il ne s’agit pas d’un prob­lème local et spé­ci­fique, mais bien d’un sys­tème sex­iste glob­al qui nous touche tout.x.es”

Com­bi­en de témoignages avez-vous pour le moment ?

Nous avons reçu une cen­taine de témoignages depuis la créa­tion du compte il y a un mois. Avant son lance­ment, nous avons com­mencé par récolter des témoignages de femmes DJs de notre entourage. Nous souhaitons main­tenant élargir ce réseau en lançant un appel à témoignages aux fxmmes (per­son­nes s’identifiant et se définis­sant comme femme/fem) DJs, pro­duc­tri­ces, gérantes de clubs/bars, pro­gram­ma­tri­ces, tech­ni­ci­ennes… On veut mon­tr­er qu’il ne s’agit pas d’un prob­lème local et spé­ci­fique, mais bien d’un sys­tème sex­iste glob­al qui nous touche tous.x.es.

 

À lire également
#MusicToo a récolté 302 témoignages de violences sexuelles dans le milieu de la musique

 

Quelles réac­tions avez-vous reçues pour le moment ? Sont-elles encourageantes ?

Glob­ale­ment, nous avons reçu de bonnes réac­tions, beau­coup de remer­ciements, d’encouragements, de mes­sages bien­veil­lants. Ces mes­sages provi­en­nent en grande majorité de per­son­nes qui tra­vail­lent dans ce milieu, ce qui prou­ve l’importance de dénon­cer ces com­porte­ments. Évidem­ment, quand on décide de par­ler de ces sujets-là, on récep­tionne aus­si tou­jours des avis et com­men­taires négat­ifs, voire vir­u­lents. Par exem­ple, notre compte a récem­ment été partagé sur Face­book par un gros média et a vu un flo­rilège de com­men­taires sex­istes s’accumuler au-dessous du post. Au final, ce genre de sit­u­a­tion nous con­forte dans l’idée qu’il est essen­tiel de par­ler de ces sujets qui font encore débat, alors qu’il s’ag­it de faits bien étab­lis et générale­ment con­nus de la plu­part d’entre nous.

Rassem­bler ces témoignages, c’est révéler que même dans les milieux alter­nat­ifs et dit « ouverts », le sex­isme ordi­naire con­tin­ue à trou­ver sa place.”

Quel est le but d’une telle ini­tia­tive et qu’espérez-vous accom­plir avec ?

Pour nous, rassem­bler ces témoignages, c’est révéler que même dans les milieux alter­nat­ifs et dit « ouverts », le sex­isme ordi­naire con­tin­ue à trou­ver sa place. Ce compte a pour objec­tif de dénon­cer ce sys­tème glob­al afin de sen­si­bilis­er les gens aux ques­tions de dis­crim­i­na­tion de gen­res et de décon­stru­ire les clichés. Il a aus­si pour but de débanalis­er ces com­porte­ments et les remar­ques totale­ment déplacées aux­quelles nous sommes si nombreu.x.es à être confronté.x.es. On espère dévelop­per une véri­ta­ble con­sid­éra­tion de ces prob­lèmes dans le milieu.

Envoyez vos témoignages en DM à Tu mix­es bien pour une fille

(Vis­ité 1 092 fois)