© Charlotte Béja

Le Hasard Ludique va souffler ses 5 bougies avec une superbe teuf

Sortez votre plus beau mail­lot de bain, votre meilleure bouée licorne et vos petites cla­que­ttes pail­letées. Direc­tion la pool-party de l’av­enue de Saint-Ouen, le 30 avril prochain. On y fête le 5ème anniver­saire de l’étab­lisse­ment le plus diver­tis­sant de la petite cein­ture, j’ai nom­mé le Hasard Ludique.

Le 24 févri­er dernier nous vous annon­cions, avec une joie non-dissimulée, la réou­ver­ture du Hasard Ludique. Seule­ment deux mois après, “le Hasard Ludique fête son 5ème print­emps !” pour évac­uer la frus­tra­tion de deux ans sans avoir pu fêter son anniver­saire. Ce qui, on peut se l’ac­corder, est beau­coup trop long pour une jeune struc­ture ! Bar, restau­rant, salles de spec­ta­cles, marchés de créa­teurs, ate­liers, j’en passe et des meilleures… Le Hasard Ludique peut enfin organ­is­er les fêtes qu’il mérite. Il ne reste plus qu’à trou­ver “La” grande “Idée”… Et pourquoi pas une pool par­ty ? Tout le monde aime les pool parties !

Le Hasard Ludique

© Le Hasard Ludique

 

À lire également
Bonheur : C’est l’heure de la réouverture pour Le Hasard Ludique

 

Rendez-vous fin avril de midi à 22 heures pour ceux qui préfèrent prof­iter du jour. Et de 23 heures à 6 heures pour les noc­tam­bules et la chaleur des soirées sur le dance­floor. Ceci dit,  rien ne vous empêche de faire par­tie des deux camps… Au pro­gramme : des DJ-sets de Lia Moon et Luz Del Fuego, des ate­liers maquil­lage, des stands de vête­ments et de déguise­ments vin­tage et même des envolées spec­tac­u­laires réal­isées par Farid Ayelem, danseur et acro­bate (quand on vous dit que ça va être une vraie fête !). La journée, l’ac­cès sera totale­ment gra­tu­it jusqu’à 22 heures et la fer­me­ture de l’ac­cès aux rails. Et oui ! Mal­heureuse­ment tous les voisins ne par­ticiper­ont peut-être pas à la fête. Mais elle con­tin­uera jusqu’à 6 heures à l’in­térieur du Hasard. Prix d’en­trée : 12 euros. L’équipe du lieu a don­né “carte blanche” au label lis­boète Prin­cipé. Dj Firmeza, Nídia et Dj Nar­ciso tâcheront de vous faire danser jusqu’au petit matin sur de la tech­no et de la house certes, mais com­binées à des musiques tra­di­tion­nelles d’An­go­la et du Por­tu­gal. Le tout donne un savant mélange de gen­res, décalé et sul­fureux qu’on appelle la “Bati­da” et dont les artistes du label Prin­cipé sont de fer­vents représen­tants. Con­quis ? Enfilez votre mail­lot ! Il ne nous reste plus qu’à célébrer.

(Vis­ité 778 fois)