Le Mercury Prize dévoile sa liste 2022 des nommés pour l’album de l’année

Le prix Mer­cury Prize dévoile sa liste d’al­bum qui ont mar­qué l’an­née et comme chaque année le jury met en avant tous les gen­res. Gwen­no, Lit­tle Simz, Yard Act, Nova Twins, Wet Leg, Har­ry Styles…

Mer­cury Prize, le pres­tigieux prix récom­pen­sant le meilleur de la musique bri­tan­nique et irlandaise a dévoilé sa “short list” : les douze albums en com­péti­tion pour le titre d’ ”Album de l’an­née”. Et avec comme grand absent le mag­nifique sec­ond album de Black Coun­try, New Road, Ants From Up There. Mais bon, séchons nos larmes car il y a tout de même de très beaux albums sélec­tion­nés. Et ils cou­vrent un grand pan de gen­res musi­caux, allant de la pop col­orée à du rap parsemé de soul en pas­sant par du folk-rock chan­té en cornique — langue cel­tique insu­laire des Cornouilles britanniques.

À com­mencer donc, par le sub­lime troisième album solo de Gwen­no, sor­ti via le label Heav­en­ly Record­ings début juil­let, Tre­sor. On est très heureux·ses de retrou­ver l’artiste dans cette pres­tigieuse liste. Son opus à cheval entre folk-rock et folfk­lore nous avait plongés dans une autre dimen­sion, une autre époque où les légen­des étaient réelles. Une atmo­sphère presque mys­tique que la langue cornique renforce.

 

À lire aussi Quand le crooner Alex Cameron séduit et électrise La Boule Noire

 

On change ensuite d’am­biance — on vous l’a dit, la sélec­tion du jury ratisse large — avec l’al­bum met­al punk futur­iste des deux amies de Nova Twins, Super­no­va. Elles avaient d’ailleurs retourné l’Arte Con­cert Fes­ti­val en novem­bre dernier avec leurs guitares-basses toni­tru­antes. On retrou­ve évidem­ment dans la sélec­tion le pre­mier album du duo Wet Leg, qui avait innondé, il y a quelques mois, les playlists des plate­formes de stream­ing, les radios, et l’ap­pli­ca­tion Tik­tok avec le titre indie rock non­cha­lant “Chaise Long”.

La liste com­prend égale­ment The Over­load; le sar­cas­tique pre­mier album de Yard Act dans lequel les Leo­disiens dénon­cent la société cap­i­tal­iste — et ça fait tou­jours du bien — et le qua­trième album intro­spec­tif de la rappeuse Lit­tle Simz, Some­times I Might Be Introvert. 

Mais aus­si l’al­bum col­lab­o­ratif entre Jessie Buck­ley & Bernard But­ler, For All Our Days That Tear the Heart; le deux­ième LP du pianiste jazz écos­sais Fer­gus McCread­ie, For­est Floor; le pre­mier de la chanteuse soul et r&b Joy Crookes — quelle voix ! -, Skins; Rea­son to Smile du rappeur Kojey Rad­i­cal; Pri­ori­tise Plea­sure de la chanteuse pop Self Esteem et l’al­bum rock de Sam Fend­er, Sev­en­teen Going Under. 

Et puis la grosse tête de cette édi­tion n’est autre qu’Har­ry Styles. L’artiste est nom­mé avec son troisième album solo — qui fait danser dans les restau­rants de sushis —  inti­t­ulé Har­ry’s House. On espère qu’avec cette nom­i­na­tion il quit­tera un peu les États-Unis comme ses fans le hurlent — à rai­son — durant “As It Was” lors de ses shows européens.

Qui va gag­n­er ? À vos pronos­tics ! On ne vous cache pas qu’on pencherait plutôt pour Gwenno…

La liste des albums nommés :

Fer­gus McCread­ie — For­est Floor
Gwen­no — Tre­sor
Har­ry Styles — Harry’s House
Jessie Buck­ley & Bernard But­ler - For All Our Days That Tear the Heart
Joy Crookes — Skin
Kojey Rad­i­cal -Rea­son to Smile
Lit­tle Simz -Some­times I Might be Introvert
Nova Twins -Super­no­va
Sam Fend­er -Sev­en­teen Going Under
Self Esteem -Pri­ori­tise Pleasure
Wet Leg — Wet Leg
Yard Act — The Over­load

(Vis­ité 563 fois)