Skip to main content
26 juillet 2022

Le Mercury Prize dévoile sa liste 2022 des nommés pour l’album de l’année

par Juliette Soudarin

Le prix Mercury Prize dévoile sa liste d’album qui ont marqué l’année et comme chaque année le jury met en avant tous les genres. Gwenno, Little Simz, Yard Act, Nova Twins, Wet Leg, Harry Styles…

Mercury Prize, le prestigieux prix récompensant le meilleur de la musique britannique et irlandaise a dévoilé sa « short list » : les douze albums en compétition pour le titre d' »Album de l’année ». Et avec comme grand absent le magnifique second album de Black Country, New Road, Ants From Up There. Mais bon, séchons nos larmes car il y a tout de même de très beaux albums sélectionnés. Et ils couvrent un grand pan de genres musicaux, allant de la pop colorée à du rap parsemé de soul en passant par du folk-rock chanté en cornique – langue celtique insulaire des Cornouilles britanniques.

À commencer donc, par le sublime troisième album solo de Gwenno, sorti via le label Heavenly Recordings début juillet, Tresor. On est très heureux·ses de retrouver l’artiste dans cette prestigieuse liste. Son opus à cheval entre folk-rock et folfklore nous avait plongés dans une autre dimension, une autre époque où les légendes étaient réelles. Une atmosphère presque mystique que la langue cornique renforce.

 

À lire aussi Quand le crooner Alex Cameron séduit et électrise La Boule Noire

 

On change ensuite d’ambiance – on vous l’a dit, la sélection du jury ratisse large – avec l’album metal punk futuriste des deux amies de Nova Twins, Supernova. Elles avaient d’ailleurs retourné l’Arte Concert Festival en novembre dernier avec leurs guitares-basses tonitruantes. On retrouve évidemment dans la sélection le premier album du duo Wet Leg, qui avait innondé, il y a quelques mois, les playlists des plateformes de streaming, les radios, et l’application Tiktok avec le titre indie rock nonchalant « Chaise Long ».

La liste comprend également The Overload; le sarcastique premier album de Yard Act dans lequel les Leodisiens dénoncent la société capitaliste – et ça fait toujours du bien – et le quatrième album introspectif de la rappeuse Little Simz, Sometimes I Might Be Introvert.

Mais aussi l’album collaboratif entre Jessie Buckley & Bernard Butler, For All Our Days That Tear the Heart; le deuxième LP du pianiste jazz écossais Fergus McCreadie, Forest Floor; le premier de la chanteuse soul et r&b Joy Crookes – quelle voix ! –, Skins; Reason to Smile du rappeur Kojey Radical; Prioritise Pleasure de la chanteuse pop Self Esteem et l’album rock de Sam Fender, Seventeen Going Under. 

Et puis la grosse tête de cette édition n’est autre qu’Harry Styles. L’artiste est nommé avec son troisième album solo – qui fait danser dans les restaurants de sushis –  intitulé Harry’s House. On espère qu’avec cette nomination il quittera un peu les États-Unis comme ses fans le hurlent – à raison – durant « As It Was » lors de ses shows européens.

Qui va gagner ? À vos pronostics ! On ne vous cache pas qu’on pencherait plutôt pour Gwenno…

La liste des albums nommés :

Fergus McCreadie – Forest Floor
Gwenno – Tresor
Harry Styles – Harry’s House
Jessie Buckley & Bernard Butler – For All Our Days That Tear the Heart
Joy Crookes – Skin
Kojey Radical –Reason to Smile
Little Simz –Sometimes I Might be Introvert
Nova Twins –Supernova
Sam Fender –Seventeen Going Under
Self Esteem –Prioritise Pleasure
Wet Leg – Wet Leg
Yard Act – The Overload

Visited 23 times, 1 visit(s) today