©Jakob Khrist- Name Festival 2016

Le NAME : maxi programmation pour un festival à taille humaine

Le NAME Fes­ti­val fait son retour à Lille et Roubaix du ven­dre­di 30 Sep­tem­bre au 1 octo­bre. Comme à son habi­tude, l’événement affiche une pro­gram­ma­tion élec­tron­ique des plus musclées.

La magie du NAME, c’est d’ac­cueil­lir des artistes supra-reconnus dans son fes­ti­val à taille humaine. C’est de pou­voir touch­er du doigt 999999999, Adiel, Ellen Allien ou encore Jen­nifer Car­di­ni et d’avoir l’im­pres­sion qu’ils ne jouent que pour nous. Le NAME est une affaire de famille, ce qu’elle ne manque jamais de rap­pel­er avec son label Fam­i­ly NAME. Pour cette 17ème édi­tion, le fes­ti­val con­tin­ue à dévelop­per tout ce qui lui donne son iden­tité et sa sin­gu­lar­ité. Ne pas se faire le reflet de la mode musi­cale du moment, mais rester attaché à ses artistes de coeur, fidèles depuis des années, tout en défrichant l’avenir des musiques élec­tron­iques via son fameux label. On vous fait un petit tour de ce line-up explosif !

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par NAME fes­ti­val (@namefestival)


Ellen Allien, DJ, pro­duc­trice et fon­da­trice du label BPitch, est la mar­raine du fes­ti­val depuis sa pre­mière édi­tion en 2005. La DJ pio­nnière de la scène alle­mande est de retour pour ce dix-septième épisode et saura vous faire vibr­er jusqu’au bout de la nuit.

Adiel, jeune déesse de la tech­no ital­i­enne, s’est faite con­naître en devenant rési­dente au célèbre Goa Club à Rome. Elle a lancé son pro­pre label Dan­za Trib­ale en 2016 avec un solide pre­mier EP Anato­mia Del Cav­al­lo. Depuis, elle joue sa tech­no vaporeuse dans les clubs les plus stylés d’Europe : Off Sonar à Barcelone où elle a fait sa pre­mière Boil­er Room, Berghain pour le show­case Klock­works, Print­works à Lon­dres et main­tenant le NAME festival.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par ᴀᴅɪᴇʟ (@__adiel__)

Une autre qui a un faible pour l’italo-disco : l’im­mense pro­duc­trice, patronne de labels, et bien sûr DJ émérite Jen­nifer Car­di­ni. À ses côtés 999999999, qui se décrivent comme un “Tech­no duo from out­er space”. Et c’est vrai que ces habitués de la Pos­ses­sion envoient du lourd. Act­if depuis 2016, le duo ital­ien s’est fait remar­quer avec des morceaux à suc­cès, compt­abil­isant des mil­lions de vues cumulées grâce à des titres tels que “Rave 4 love”.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par 999999999 (@999999999_live)

Petite exci­ta­tion sup­plé­men­taire de cette édi­tion : le b2b entre Jimi Jules et Trikk. Multi-instrumentiste, mas­ter en musique de l’université de Zürich, disque d’argent avec “Pushin On” (Defect­ed), voilà le back­ground de Jimi Jules pour la pre­mière fois au NAME. Trikk lui, vient de Por­to, et a vite trou­vé sa place dans la famille d’Innervisions avec Âme et Dixon, gage de qual­ité et de talent.

Bref, le NAME fes­ti­val vous pré­pare pas mal de sur­pris­es pour cette année. Ils vien­dront d’ailleurs s’en expli­quer au micro de la Tsu­gi Radio ! On se voit là-bas ?

(Vis­ité 1 025 fois)