Artwork

Le piano sur lequel le rock’n’roll est né est à vendre

Le site améri­cain d’enchères en ligne Got­ta Have Rock and Roll a mis en vente le piano le plus iconique de l’his­toire du rock’n’roll.

Une pièce his­torique. Le piano à qui l’on doit vraisem­blable­ment l’in­ven­tion du rock­’n’roll a été mis en vente aux enchères cette semaine mais n’a vis­i­ble­ment pas encore trou­vé pre­neur. Expli­ca­tions : l’in­stru­ment a été util­isé le 4 décem­bre 1956 lors d’une ses­sion d’en­reg­istrement mythique et impro­visée au Sun Stu­dio de Mem­phis, berceau du rock­’n’roll, qui a réu­ni les qua­tre légen­des du rock Elvis Pres­ley, John­ny Cash, Jer­ry Lee Lewis et Carl Perkins. Eh oui, coup du des­tin, ce jour-là, Perkins est le pre­mier à se présen­ter au stu­dio pour enreg­istr­er de nou­veaux morceaux. Jer­ry Lee Lewis, nou­veau pro­tégé de Sam Phillips, le fon­da­teur du stu­dio, mais encore incon­nu du grand pub­lic, est invité à jouer.

 

À lire également
LCD Soundsystem a célébré l’entrée de Kraftwerk au Rock & Roll Hall of Fame

 

Mais sur­prise, en début d’après-midi, Elvis Pres­ley, ancien artiste de Sun Records, vient ren­dre une vis­ite impro­visée et se joint aux deux musi­ciens. Pen­dant la ses­sion, c’est au tour de John­ny Cash, à ce moment-là chez Sun Records, de faire son appari­tion. La magie opère et ce qui devait être une sim­ple ses­sion d’en­reg­istrement est aujour­d’hui con­sid­érée comme l’un des moments les plus mythiques du rock­’n’roll. Elle fut bap­tisée le “Mil­lion Dol­lar Quar­tet” par le jour­nal­iste Bob John­son dans un arti­cle paru le lende­main dans le Mem­phis Press-Scimitar. De cette ses­sion au Sun Stu­dio naitra le disque du même nom (image en Une).

Le piano – un Wurl­itzer Spinet fab­riqué en 1949 – a été mis en vente à 700 000 $ mais le prix final pour­rait bien dépass­er le mil­lion de dol­lars. Qui dit mieux ? Voir l’enchère ici.

(Vis­ité 275 fois)