Artwork de "Richard D James Album" d'Aphex Twin

Le plus grand label de musique électronique Warp est enfin sur Bandcamp

Le mythique label anglais de musiques élec­tron­iques Warp Records débar­que enfin sur la plate­forme de stream­ing et d’achat Band­camp, réper­to­ri­ant son impres­sion­nant catalogue. 

Noël arrive et on n’at­tendait plus qu’elles : les sor­ties de Warp Records sur Band­camp, de 1990 à aujour­d’hui, par­mi lesquelles on trou­ve cer­tains des plus grands artistes élec­tron­iques de l’his­toire de la musique, Aphex Twin, Night­mares On Wax, Fly­ing Lotus, Oneo­htrix Point Nev­er, Autechre, Square­push­er, Andrew Weather­all avec The Sabres Of Par­adise ou 2 Lone Swords­men, Boards Of Cana­da, LFO, Bibio, Jack­son And His Com­put­er Band, Plaid, Mount Kim­bie, Rhythm Inven­tion, Jim­my Edgar, et bien d’autres encore.

Depuis leur créa­tion en 1989, Warp est à l’avant-garde de la musique électronique”

Pour annon­cer l’ar­rivée de Warp, Band­camp a partagé sur son site une élo­gieuse présen­ta­tion du label : “Depuis leur créa­tion en 1989, Warp est à l’avant-garde de la musique élec­tron­ique, recher­chant con­tin­uelle­ment des artistes qui ne se con­tentent pas d’offrir des vari­a­tions intéres­santes sur des sons fam­i­liers, mais qui démon­tent plutôt la musique entière­ment, con­stru­isant de nou­velles struc­tures à par­tir des morceaux. Ils n’ont pas peur d’être à l’avant-garde ; que ce soit avec la vidéo tou­jours ter­ri­fi­ante d’Aphex Twin pour “Come to Dad­dy”, ou avec le style hybride et psy­chédélique de Fly­ing Lotus entre dance, jazz, funk et musique élec­tron­ique (sans par­ler de son spec­ta­cle visuelle­ment épous­tou­flant), Warp est l’un des labels qui a fixé les règles de la musique.

Ces derniers mois, Band­camp a plus que jamais affiché son sou­tien aux artistes et labels, frag­ilisés par la crise san­i­taire. Après les  “Band­camp Fri­days” – un ven­dre­di par mois la plate­forme sup­prime ses com­mis­sions et l’intégralité des recettes du site est directe­ment ver­sée aux artistes – mis en place dès le pre­mier con­fine­ment, elle a récem­ment créé les “Band­camp Live” pour per­me­t­tre aux artistes d’être mieux rémunérés avec leurs livestreams. Prô­nant la trans­parence et le sou­tien direct à la créa­tion indépen­dante, la plate­forme gagne pro­gres­sive­ment sa répu­ta­tion de meilleure alter­na­tive au leader du stream­ing Spo­ti­fy, con­tre qui des musi­ciens s’u­nis­sent sous la cam­pagne “Jus­tice at Spotify”.

 

À lire également
Bandcamp permet maintenant aux artistes de se produire en livestream
“Justice at Spotify” : 10 000 artistes se soulèvent contre la plateforme

 

warp

Cap­ture d’écran du site Band­camp (cliquez sur l’im­age pour accéder à la page)

 

(Vis­ité 759 fois)