© Matthieu Foucher

Le Printemps de Bourges revient plus fort que jamais

Après une édi­tion annulée et une autre lim­itée, il est temps pour le Print­emps de Bourges de réaf­firmer sa place. Et cela passe par une pro­gram­ma­tion très riche, qui passe par tous les styles.

C’est le print­emps ! Et pour de vrai, cette fois. La preuve ? Le Print­emps de Bourges reprend sa place du 19 au 24 avril. Out­re les créa­tions inédites, on retrou­ve surtout une pro­gram­ma­tion riche et var­iée, à l’image du fes­ti­val, avec de la qual­ité à tous les étages. Comme tou­jours, les têtes d’affiche investis­sent le W et le Palais d’Auron, pour deux soirées les 22 et 23 avril. Et c’est du beau monde qui se partage l’affiche : French 79, Camion Bazar, Folam­our, Vital­ic, Nto, Lay­low, Thy­lacine, ou bien Caballero et Jean­jass. Sans oubli­er IAM, Clara Luciani ou Juli­ette Armanet pour le reste de la semaine.

À lire également
Focus sur les créations excitantes présentées au prochain Printemps de Bourges

Mais il ne fau­dra pas non plus délaiss­er la salle du 22, qui va accueil­lir de très beaux spec­ta­cles. Le 20 avril, les chanteuses français­es seront à l’honneur, avec P.R2B, Mans­field TYA et Fis­chbach. On notera aus­si une belle soirée rock le 22 avril (PARK, soit la ren­con­tre de Lysis­tra­ta et François Atlas, mais aus­si LIFE ou Last Train), ou avec la nou­velle scène française le 23 avril (Malik Djou­di, Ichon, Kali­ka…). Mais surtout, on ne loupera pas la soirée du 21 avril, où se crois­eront notam­ment l’incontournable Jacques, l’impressionnant r’n’b d’Alewya, le rap ten­du de Glauque ou la pop exal­tante de l’infatigable Uèle Lam­ore.

À lire également
🗞 Interview : dans les secrets de l’album de Jacques

Il y a aus­si de quoi faire pour les fans de rap. Out­re le con­cert du pianiste Sofi­ane Pamart le 21 avril, il y a surtout les deux soirées Rap2Dayz des 20 et 21 avril à la Halle Au Blé. Ce sont les futures valeurs sûres du rap qui s’y ren­dront : Jok’Air, Jos­man, Dinos, Zinée, Oboy, Laeti et bien d’autres. Enfin, pour les plus aven­tureux, la cathé­drale accueillera Chloé Thévenin, pour son duo avec la per­cus­sion­niste bul­gare Vas­sile­na Ser­afi­mo­va. Cette dernière présen­tera égale­ment son duo avec le pianiste Thomas Enhco, pour une réin­ven­tion de la musique de Jean-Sébastien Bach. Que c’est bon, les retrouvailles.

(Vis­ité 306 fois)