Skip to main content
Kurt Cobain pour son MTV Unppluged
7 avril 2022

Un opéra sur les derniers jours de Kurt Cobain se prépare

par Corentin Fraisse

Smells Like Traviata Spirit. Les derniers jours de Kurt Cobain, leader charismatique de Nirvana, vont devenir un opéra monté par la Royal Opera House de Londres. Entre l’anti-héros iconique chef de file du grunge, et l’univers de l’opéra, la liaison semble on ne peut plus inattendue. Incompatible, dites-vous ?

Sobrement intitulé « Last Days » (« derniers jours » dans la langue de Steeve Estatof), l’opéra est composé par Olivier Leith et réalisé à quatre mains par Copson et Anna Morrissey. Il sera présenté au public dès octobre prochain. Il s’agit en fait d’une adaptation du film du même nom, réalisé par Gus Van Sant, qui a d’ailleurs largement inspiré le dernier Batman avec Pattinson. Articulé autour du personnage du jeune musicien Blake, ledit film sorti en 2005 était librement inspiré des derniers jours de Kurt Cobain, décédé à 27 ans en 1994 après s’être suicidé.

 

À lire également
Le FBI a révélé des documents sur la mort de Kurt Cobain tenus secrets pendant 18 ans

 

À quoi s’attendre alors ? Bon, la Royal Opera House donne des éléments de réponse. L’opéra nous « plongera dans les tourments qui ont créé un mythe moderne » et présente un Blake (notre Kurt Cobain, on rappelle) « hanté par des objets, des visiteurs et des souvenirs qui ne font que le dévier de son vrai but : l’auto-destruction ».

Le compositeur Olivier Leith s’est défini comme un « énorme fan de Nirvana, dont la musique a bercé l’adolescence […] La musique que je fais aujourd’hui doit beaucoup au grunge de cette époque ». Qu’on se rassure donc, derrière ce demi-fanatisme se cache la certitude que cet opéra sur Kurt Cobain ne se transformera pas en mascarade. On n’est même pas à l’abri d’une -très- bonne surprise.

Visited 2 times, 1 visit(s) today