© Union Libre

Le Rex Club et le Badaboum s’unissent et annoncent un festival au Kilowatt

Le Rex Club tend la main au Bad­aboum, et vice-versa, pour le retour du fes­ti­val Union Libre. Quelques noms de la pro­gram­ma­tion ont été révélés… On peut déjà affirmer sans sour­ciller que l’am­biance sera élec­trique au Kilo­watt les 8 et 9 juil­let. Mais pouvait-il en être autrement quand deux références du club­bing à Paris s’unissent ?

Le Rex Club et le Bad­aboum unis une nou­velle fois sous les signes de l’amour, des musiques nou­velles et de la diver­sité. C’est une sorte de remake de Drag­on Ball Z et de la fusion entre San­goten et Trunks que nous offrent les deux clubs de Paris. Le Kilo­watt en est le décor. La salle située au pied de la titanesque anci­enne cen­trale ther­mique de Vitry-sur-Seine sera le théâtre d’une “union sans état, sans église. Libre.” Enfin, surtout une union très promet­teuse niveau teuf au vu des pre­miers noms annoncés…

 

À lire également
Et 18 mois plus tard, le Rex Club rouvre : l’équipe nous raconte
🤝 Retrouvailles : le Badaboum repart, plus écolo, abordable et inclusif qu’avant

 

Même si la majorité de la pro­gram­ma­tion demeure mys­tère, de jolis noms de DJ-producteurs accrochent l’œil. Ain­si, l’un des ini­ti­a­teurs de l’i­ta­lo body music Pablo Bozzi sera en b2b avec… on ne sait pas encore. Le sec­ond DJ pour l’ac­com­pa­g­n­er est encore tenu secret. Il en est de même pour Olympe4000 et KETTAMA qui atten­dent tous deux que leurs parte­naires de mix soient révélés. Pour l’heure les col­lec­tifs House of Under­ground, Ansem Records, Barbi(e)turix et Garçon Sauvage sont annon­cés aux côtés d’artistes de renom comme DJ Bor­ing, Belar­ia, RAG, Ceep­hax Acid Crew ou encore Chloé… Ça suf­fit pour créer chez nous une hype irré­press­ible, comme l’en­vie de célébr­er cette union ‑libre, donc- !

Union

© Lily Rault

Plus d’in­for­ma­tions sur la page Face­book de l’évène­ment. La bil­let­terie est par ici.

(Vis­ité 339 fois)