Skip to main content
© Union Libre
4 mai 2022

Le Rex Club et le Badaboum s’unissent et annoncent un festival au Kilowatt

par Guillaume Monnier

Le Rex Club tend la main au Badaboum, et vice-versa, pour le retour du festival Union Libre. Quelques noms de la programmation ont été révélés… On peut déjà affirmer sans sourciller que l’ambiance sera électrique au Kilowatt les 8 et 9 juillet. Mais pouvait-il en être autrement quand deux références du clubbing à Paris s’unissent ?

Le Rex Club et le Badaboum unis une nouvelle fois sous les signes de l’amour, des musiques nouvelles et de la diversité. C’est une sorte de remake de Dragon Ball Z et de la fusion entre Sangoten et Trunks que nous offrent les deux clubs de Paris. Le Kilowatt en est le décor. La salle située au pied de la titanesque ancienne centrale thermique de Vitry-sur-Seine sera le théâtre d’une « union sans état, sans église. Libre. » Enfin, surtout une union très prometteuse niveau teuf au vu des premiers noms annoncés…

 

À lire également
Et 18 mois plus tard, le Rex Club rouvre : l’équipe nous raconte
🤝 Retrouvailles : le Badaboum repart, plus écolo, abordable et inclusif qu’avant

 

Même si la majorité de la programmation demeure mystère, de jolis noms de DJ-producteurs accrochent l’œil. Ainsi, l’un des initiateurs de l’italo body music Pablo Bozzi sera en b2b avec… on ne sait pas encore. Le second DJ pour l’accompagner est encore tenu secret. Il en est de même pour Olympe4000 et KETTAMA qui attendent tous deux que leurs partenaires de mix soient révélés. Pour l’heure les collectifs House of Underground, Ansem Records, Barbi(e)turix et Garçon Sauvage sont annoncés aux côtés d’artistes de renom comme DJ Boring, Belaria, RAG, Ceephax Acid Crew ou encore Chloé… Ça suffit pour créer chez nous une hype irrépressible, comme l’envie de célébrer cette union -libre, donc- !

Union

© Lily Rault

Plus d’informations sur la page Facebook de l’évènement. La billetterie est par ici.

Visited 39 times, 1 visit(s) today