Skip to main content
13 mai 2019

Len Faki sort un EP de remixes de son titre « Robot Evolution »

par Pier-Paolo Gault

Pour fêter ses quinze ans d’existence, le label Figure s’offrait le 17 septembre 2018 l’album Figure 100, sur lequel collaboraient ses meilleurs producteurs. Len Faki, fondateur du label, DJ et producteur résident au Berghain,  y livrait l’excellent « Robot Evolution ». Aujourd’hui, l’anniversaire continue, puisqu’il vient de publier sur ce même label une série de 5 remixes du titre, signés Charlotte de Witte, Benjamin Damage, Emika et Jensen Interceptor et Midnight Operator.

Le résultat frappe par sa variété. Les remixes, pourtant tous de « Robot Evolution », sont très différents les uns des autres – jusqu’à ce que l’originale en devienne parfois méconaissable. En première piste, Benjamin Damage signe un mix au tempo légèrement supérieur, plus punchy – made in UK bass. Vient ensuite la version d’Emika, productrice anglaise signée chez Ninja Tune, qui ajoute des chants doux et suaves, pour une véritable interprétation plus pop du titre (mais toujours expérimentale). Figure de la scène electro, l’Australien Jensen Interceptor ajoute une note de distorsion et de violence au titre. La Belge Charlotte de Witte, quant à elle, joue habilement avec les ressemblances du titre original pour délivrer une version subtile, plus progressive et immersive, tandis que le duo allemand Midnight Operator (Mathew Jonson et Hrdvision) pousse l’aspect robotique du morceau dans ses retranchements. Pour couronner un EP déjà riche, en dernier lieu, on retrouve ses repères avec la version originale de Len Faki. Alors, les fameuses paroles « Robot Evolution », répétées comme un mantra, sonnent ici comme une conclusion. Prononcées avec ce ton mi-sensuel, on ne sait plus vraiment si on doit avoir peur des robots, ou les aimer, au contraire.

Et si vous êtes plutôt Spotify…

Visited 8 times, 1 visit(s) today