Len Faki sort un EP de remixes de son titre “Robot Evolution”

Pour fêter ses quinze ans d’ex­is­tence, le label Fig­ure s’of­frait le 17 sep­tem­bre 2018 l’al­bum Fig­ure 100, sur lequel col­lab­o­raient ses meilleurs pro­duc­teurs. Len Faki, fon­da­teur du label, DJ et pro­duc­teur rési­dent au Berghain,  y livrait l’ex­cel­lent “Robot Evo­lu­tion”. Aujour­d’hui, l’an­niver­saire con­tin­ue, puisqu’il vient de pub­li­er sur ce même label une série de 5 remix­es du titre, signés Char­lotte de Witte, Ben­jamin Dam­age, Emi­ka et Jensen Inter­cep­tor et Mid­night Oper­a­tor.

Le résul­tat frappe par sa var­iété. Les remix­es, pour­tant tous de “Robot Evo­lu­tion”, sont très dif­férents les uns des autres — jusqu’à ce que l’o­rig­i­nale en devi­enne par­fois méconaiss­able. En pre­mière piste, Ben­jamin Dam­age signe un mix au tem­po légère­ment supérieur, plus punchy — made in UK bass. Vient ensuite la ver­sion d’Emi­ka, pro­duc­trice anglaise signée chez Nin­ja Tune, qui ajoute des chants doux et suaves, pour une véri­ta­ble inter­pré­ta­tion plus pop du titre (mais tou­jours expéri­men­tale). Fig­ure de la scène elec­tro, l’Aus­tralien Jensen Inter­cep­tor ajoute une note de dis­tor­sion et de vio­lence au titre. La Belge Char­lotte de Witte, quant à elle, joue habile­ment avec les ressem­blances du titre orig­i­nal pour délivr­er une ver­sion sub­tile, plus pro­gres­sive et immer­sive, tan­dis que le duo alle­mand Mid­night Oper­a­tor (Math­ew Jon­son et Hrd­vi­sion) pousse l’aspect robo­t­ique du morceau dans ses retranche­ments. Pour couron­ner un EP déjà riche, en dernier lieu, on retrou­ve ses repères avec la ver­sion orig­i­nale de Len Faki. Alors, les fameuses paroles “Robot Evo­lu­tion”, répétées comme un mantra, son­nent ici comme une con­clu­sion. Pronon­cées avec ce ton mi-sensuel, on ne sait plus vrai­ment si on doit avoir peur des robots, ou les aimer, au con­traire.

Et si vous êtes plutôt Spo­ti­fy…

(Vis­ité 195 fois)