Le club Printworks à Londres

Les Anglais obligés de demander à Boris Johnson de fermer les clubs

L’Eu­rope est désor­mais le nou­v­el épi­cen­tre du coro­n­avirus Covid-19. Au Royaume-Uni, plus de 1 543 per­son­nes ont con­trac­té le virus et au moins 55 y ont suc­com­bé. Le manque de réac­tions du gou­verne­ment de Boris John­son agace outre-Manche. Pour réduire les risques d’ex­pan­sion du virus et sen­si­bilis­er davan­tage le Pre­mier min­istre bri­tan­nique à la sit­u­a­tion, une péti­tion a été lancée. Elle demande la fer­me­ture des clubs ou salles de con­certs durant la péri­ode de pandémie. En effet, si John­son a recom­mandé à la pop­u­la­tion d’éviter de s’y ren­dre, il n’a toute­fois pas for­cé leur fer­me­ture.

Une non-décision qui inquiète la pop­u­la­tion mais égale­ment les pro­prié­taires de ces lieux musi­caux : “Parce que le gou­verne­ment a sim­ple­ment con­seil­lé au pub­lic d’éviter les pubs, les clubs et les théâtres, les pro­prié­taires de ces lieux ne pour­ront faire aucune récla­ma­tion d’as­sur­ance pour perte de revenus. Le per­son­nel per­dra son emploi et de nom­breux pubs et autres lieux qui sont déjà sur la sel­l­ette fer­meront défini­tive­ment”, écrit Olivia Fawkes, à l’ini­tia­tive de la péti­tion sur Change.org.

Elle pré­conise donc : “Le gou­verne­ment doit adopter une lég­is­la­tion d’ur­gence pour forcer les espaces publics tels que les pubs, les clubs, les théâtres, les ciné­mas, etc. à fer­mer pen­dant la péri­ode de COVID-19 afin qu’ils puis­sent réclamer une assur­ance pour cou­vrir leur perte de revenu.”

Mais Olivia Fawkes n’est pas la seule à avoir pris la plume pour dénon­cer le manque de mesures du gou­verne­ment bri­tan­nique face au virus. L’or­gan­i­sa­tion car­i­ta­tive Music Venue Trust a écrit une let­tre ouverte à l’at­ten­tion de Boris John­son. Music Venue Trust appelle le pre­mier min­istre à “pren­dre des mesures immé­di­ates pour pro­téger les lieux de cul­ture bri­tan­niques”.

Cela passe selon eux par l’an­nu­la­tion du Fes­ti­val of Britain 2022. Cet événe­ment devrait être en par­tie financé par le gou­verne­ment bri­tan­nique à hau­teur de 120 mil­lions de livres ster­ling. Music Venue Trust souhaite que cet argent soit réaf­fec­té aux salles de musique indépen­dantes afin que ces salles ne met­tent pas la clé sous la porte durant la péri­ode de pandémie. Ain­si, l’or­gan­i­sa­tion réclame 11,4 mil­lions de livres ster­ling dès à présent “pour pro­téger la chaîne d’ap­pro­vi­sion­nement, les emplois et entre­pris­es” ain­si que 3,7 mil­lions de livres par semaine “pour les main­tenir durant leur fer­me­ture”. Une nou­velle péti­tion a donc été lancée.

(Vis­ité 2 932 fois)