© capture d'écran clip "Nails Matching My Fit"

Lewis OfMan et Shanae envoient un son UK Garage parfait pour ta prochaine rave

Lewis OfMan change de reg­istre avec son nou­veau sin­gle “Nails Match­ing My Fit” en fea­tur­ing avec Shanae. Fini l’i­ta­lo dis­co et son soleil, bon­jour le ciel gris et les raves garage bri­tan­niques. Mais avec une touche girl boss.

Quand on évoque Lewis Ofman, on pense mélodies pop, légères, rafraîchissantes; sonorités ita­lo dis­co vin­tages; paroles un peu mièvres. Tous les ingré­di­ents pour créer un univers kitch mais cool. Avec son nou­veau sin­gle “Nails Match­ing My Fit” en fea­tur­ing avec Shanae, on bazarde les pail­lètes et la boule dis­co, et on enfile jog­ging et polo Fred Per­ry pour nous ren­dre en rave UK garage et grime. Oui vous avez bien lu, UK garage. Lewis OfMan sort les kicks clairs syn­copés, et les bass­es lour­des. La mélodie est urgente, défini­tive­ment 90′. L’im­pres­sion de suiv­re une soirée dans Skins. Sauf que cette fois nos per­son­nages ont pris une douche. Les paroles vien­nent clean­er l’am­biance, voire même la yas­si­fi­er selon l’ex­pres­sion util­isée par la gen Z. C’est à dire, selon Urban Dic­tio­n­nay , “ren­dre quelqu’un ou quelque chose plus gay ou plus girl boss”. Ici, c’est le sec­ond qui pré­vaut. Parce que, comme le rappe Shanae, les ongles sont assor­tis à l’out­fit. Un vrai move de girl boss.

Pour le clip on reste dans cet univers under­ground. Lewis et Shanae, pren­nent d’as­saut un park­ing désaf­fec­té. Platines ambu­lantes de sor­ties et look fausse­ment de mau­vais goûts. Les ongles sont longs et à strass. Logique. On alterne entre plans filmés au mag­né­to­scope avec effet judas de porte et pho­tos sac­cadées avec gros flash. C’est l’esthé­tique indie des années 90′, 2000 à la sauce 2022. Qu’on se le dise, avec le recul ce tour­nant garage pris par le pro­duc­teur n’est pas si éton­nant. Sur les réseaux soci­aux (Tik­tok en tête), le style indie sleaze et la con­tre cul­ture 90′ revi­en­nent en force. Les “cool kids” s’en empar­ent et preuve du con­traire, Lewis OfMan est un “cool kid”.

(Vis­ité 1 187 fois)