© Andrew Steinmetz

R.Kelly condamné à 30 ans de prison pour crimes sexuels

R.Kelly, de son vrai nom Robert Sylvester Kel­ly, a été recon­nu coupable de crimes sex­uels. Le chanteur améri­cain de R&B et de soul a été con­damné à 30 années d’emprisonnement. 

Les faits se sont pro­duits entre 1994 et 2018. R.Kelly promet­tait à de très jeunes femmes, sou­vent mineures, des car­rières musi­cales avant ensuite d’ex­ploiter ses vic­times. Cer­taines vic­times déclaraient avoir été abusées sex­uelle­ment, décrivant des vio­ls, des pris­es de drogues for­cées, des sit­u­a­tions d’emprisonnement ou encore des faits de pédo­pornogra­phie. Pour rap­pel, neuf femmes et deux hommes l’avaient accusé lors du procès qui se tenait durant six semaines entre août et sep­tem­bre derniers. Les mots “crim­inels” ou “pré­da­teurs” avaient employés par les vic­times. R.Kelly avait alors été recon­nu coupable d’avoir dirigé un “sys­tème” d’ex­ploita­tion de jeunes femmes, même d’ado­les­centes pen­dant plusieurs années.

 

À lire également
Dorénavant c’est 20 ans de prison pour viol ou agression sexuelle avec usage de GHB

 

Lors de ce ver­dict ren­du par le tri­bunal fédéral de Brook­lyn, le chanteur est resté muet ce mer­cre­di 29 juin. Ce procès restera longtemps un exem­ple à suiv­re dans le cadre du mou­ve­ment #METOO. C’est égale­ment la pre­mière fois que la majorité des plaig­nantes étaient des femmes noires, accu­sant un artiste noir.

(Vis­ité 721 fois)