L’un des pères de la techno de Détroit revient avec un nouvel album d’Inner City

Inner City, le groupe pio­nnier de la tech­no de Détroit, signe son retour avec l’al­bum We All Move Togeth­er dévoilé ven­dre­di dernier, après 28 ans d’ab­sence. Une com­pi­la­tion de douze morceaux house et tech­no, intro­duite par un prélude de six min­utes en fea­tur­ing avec la jolie voix grav­eleuse d’Idris Elba.

À l’o­rig­ine du groupe, en 1987, il y avait le com­pos­i­teur et pro­duc­teur Kevin Saun­der­son, con­sid­éré comme l’un des trois fon­da­teurs de la tech­no de Détroit avec Juan Atkins et Der­rick May, accom­pa­g­né de son épouse Ann Saun­der­son et de la chanteuse Paris Grey. En 1989, Inner City sor­tait son pre­mier album, Par­adise. S’en suiv­it une décen­nie couron­née de suc­cès, avec des titres devenus cultes tels que « Good Life » et « Big Fun » qui ont joué un rôle essen­tiel dans l’ex­pan­sion de ce genre musi­cal nou­veau.

Ven­dre­di dernier, 28 ans après leur dernier album Praise, le groupe, tou­jours com­posé de Kevin Saun­der­son mais désor­mais accom­pa­g­né de son fils Dantiez et de la chanteuse Stef­fanie Christi’an, est réap­paru avec l’al­bum We All Move Togeth­er. Véri­ta­ble ode à l’amour et à l’u­nion, l’al­bum se com­pose de douze morceaux très dansants, dans lesquels résonne un même groove. On y entend les voix féminines de ZebrA Octo­brA ou de Stef­fanie Christi’an. Seul le mix prélude se démar­que du reste du disque, avec une ryth­mique davan­tage tech­no, mêlée à une voix mas­cu­line, celle d’Idris Elba. C’est en voy­ant l’ac­teur et pro­duc­teur Idris Elba jouer le titre « Big Fun » en 2019 au fes­ti­val Coachel­la, où il s’é­tait pro­duit en tant que DJ, que Kevin Saud­er­son a eu l’idée de cette col­lab­o­ra­tion.

Après avoir dû inter­rompre le Good Life Tour, tournée débutée en 2019 pour pré­par­er son grand retour, le groupe se pro­duira néan­moins ce ven­dre­di 24 juil­let en livestream pour un DJ set.

Art­work

(Vis­ité 1 537 fois)