Skip to main content
©Sven Mandel
1 février 2021

Marilyn Manson accusé d’agression par l’actrice Evan Rachel Wood

par Carla Thorel

Dans un post Instagram, l’actrice américaine Evan Rachel Wood (star de la série Westworld) a désigné Brian Warner alias Marilyn Manson comme « son agresseur ».

« Je suis là pour exposer cet homme dangereux (…) Le nom de mon agresseur est Brian Warner, connu dans le monde entier sous le nom de Marilyn Manson » a confirmé Evan Rachel Wood dans un post Instagram publié ce lundi 1er février. La star de la série HBO Westworld avait déjà pris la parole publiquement, notamment dans les colonnes du magazine Rolling Stone en 2016, pour parler des abus « toxiques mentaux, physiques et sexuels » qu’elle avait subi dès l’âge de 18 ans par « un proche » sans jamais dire de nom.

« Il a commencé son emprise sur moi lorsque j’étais adolescente et a horriblement abusé de moi pendant des années. »

En 2018, elle prenait position face au Congrès américain pour appuyer une loi visant à mieux protéger les victimes d’agressions sexuelles. Aujourd’hui, l’actrice médiatisée depuis l’âge de sept ans, ne veut plus garder le silence et décide de lever le voile sur l’identité de son « agresseur » et sur ses actes : « Il a commencé son emprise sur moi lorsque j’étais adolescente et a horriblement abusé de moi pendant des années. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Evan Rachel Wood (@evanrachelwood)

« Je me tiens du côté des victimes qui ne se tairont plus (…) j’en ai fini de vivre dans la peur des représailles, de la calomnie ou du chantage » poursuit-elle sur Instagram. La comédienne de 33 ans à rencontré Marilyn Manson alors encore adolescente, elle fut en couple avec lui de 2007 à 2010. Elle l’accuse d’avoir « abusé de moi de manière horrible pendant des années. Il m’a lavé le cerveau et manipulé pour me soumettre… Je suis ici pour exposer cet homme dangereux et interpeller les professions qui l’ont laissé agir, avant qu’il ne détruise d’autres vies. »

Suite au témoignage poignant d’Evan Rachel Wood, d’autres femmes brisent l’omerta sur les réseaux sociaux, comme Sarah McNeilly qui affirme que Brian Warner « l’enfermait dans des chambres quand j’étais « méchante », parfois forcée de l’entendre s’amuser avec d’autres femmes ».

Mise à jour 2/2/21 : sur Instagram, Manson s’est défendu dans un court texte :

« Manifestement, ma vie et mon art ont toujours été des aimants à controverses, mais ces dernières accusations envers moi sont distordent horriblement de la réalité. Mes relations intimes ont toujours été entièrement consenties par mes partenaires. Peu importe comment – ou pourquoi – d’autres choisissent de dénaturer le passé, ceci est la vérité. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marilyn Manson (@marilynmanson)

 

À lire également
#MusicToo a récolté 302 témoignages de violences sexuelles dans le milieu de la musique
Erick Morillo : 10 victimes racontent leur viol et agression sexuelle
Accusé d’agressions sexuelles, le label de rock garage Burger Records ferme

 

Visited 7 times, 1 visit(s) today