Gwendoline / Miel de Montagne / Roland Cristal © Boutiller / Lucas Gehra / David Gallard

🎤 Miel de Montagne, Roland Cristal et Gwendoline racontent leurs Z’Eclectiques

Au cœur du mois de novem­bre, le fes­ti­val les Z’E­clec­tiques a présen­té sa col­lec­tion automne. Une édi­tion réussie, qu’on a voulu débriefer avec les artistes présents. On a pu pos­er quelques ques­tions (les mêmes, en fait) à trois artistes de la pro­gram­ma­tion, tous passés le same­di soir au Théâtre Foirail de Chemil­lé : Miel de Mon­tagne, Roland Cristal et Pierre, du duo Gwen­do­line. Une inter­view croisée qui donne envie de retourn­er le plus vite pos­si­ble aux Z’E­clec­tiques.

 

Tu nous par­les de ta soirĂ©e, de ton pas­sage aux Z’Eclectiques ? 

Miel de Mon­tagne : Je suis passé le same­di vers 20 heures. Je ne con­nais­sais pas le fes­ti­val, je m’étais rien imag­iné de spé­cial mais en fait c’était énorme comme fes­toch ! De voir 3000 per­son­nes à fond c’était incroy­able. Moi on m’a dit qu’y’avait 3000 per­son­nes sous la tente, j’ai du mal à y croire, mais apparem­ment y’avait beau­coup de monde! Je pen­sais pas être aus­si atten­du, y’avait plein de gens devant qui con­nais­saient mes paroles, c’était trop la teuf. J’adore ça, parce qu’avec la tournée pour le nou­v­el album, on fai­sait beau­coup de salles SMAC, en intérieur. Là, le con­cert aux Z’E­clec­tiques était génial, pure vibe.

Roland Cristal : Ça s’est bien dĂ©roulĂ©, j’ai passĂ© un très bon moment ! J’étais con­tent, parce qu’il y avait des artistes que j’aime beau­coup ce soir-lĂ , notam­ment Miel de Mon­tagne… J’aime beau­coup sa musique, je ne l’avais jamais ren­con­trĂ© en vrai et on a passĂ© une bonne par­tie de la soirĂ©e ensem­ble ! J’aime bien les fes­ti­vals comme ça, oĂą on peut ren­con­tr­er les bĂ©nĂ©v­oles, pren­dre du temps pour dis­cuter, l’e­sprit est cool. Je crois que je jouais en dernier, je fai­sais qua­si­ment la fer­me­ture du truc. De 2h Ă  3h, un truc comme ça. Pour moi c’est tard, Ă  mon âge ! haha

Pierre de Gwen­do­line : On jouait Ă  un bon horaire, 22 heures, sur la petite scène et c’était hyper bien ! Le pub­lic Ă©tait bien chaud, franche­ment c’était une de nos meilleures dates. Des gens avaient fait des T‑shirts, avec mar­quĂ© “Rendez-vous au PMU” (le refrain de leur chan­son “Audi RTT”, ndlr) Ă§a chan­tait nos paroles devant le con­cert… C’était vrai­ment cool, c’était la pre­mière fois que ça chan­tait Ă  ce point. Vrai­ment, top concert !

 

Miel de montagne

Miel de Mon­tagne © Bouteiller

 

Com­ment Ă©tait l’ac­cueil artistes ?

Miel de Mon­tagne : L’accueil artiste Ă©tait top. J’ai ren­con­trĂ© Jeanne Added, Roland Cristal, plein de gens que j’aimais bien, mĂŞme Gwen­do­line qui sont des potes… On a tous fait la fĂŞte et on a trop bien mangĂ© ! Tous les artistes pou­vaient se ren­con­tr­er et bien trip­per ensem­ble. J’avais l’impression d’être en famille, dans un spot oĂą je viens rĂ©gulière­ment avec mes proches, Ă  la cam­pagne. De ces endroits oĂą Ă  chaque fois que t’y vas, t’as l’impression de faire par­tie du dĂ©cor.

Pierre de Gwen­do­line : Niveau organ­i­sa­tion de la soirée tout se suiv­ait bien, pareil on a eu un super accueil ! L’e­space artistes était vrai­ment sym­pa, très agréable.

Roland Cristal : Et puis la bière Ă©tait bonne (surtout l’am­brĂ©e) ! Pour moi c’est tou­jours un bon indi­ca­teur de la qual­itĂ© d’un fes­ti­val. Y’avait la volon­tĂ© de pro­pos­er un bon accueil, la nour­ri­t­ure aus­si Ă©tait top… La pri­or­itĂ© pour moi c’est de pass­er un bon moment, et ça passe aus­si par tout Ă§a.

 

Gwendoline miel de montagne

Gwen­do­line © Bouteiller

 

Pen­dant ton pas­sage, quel morceau/track a le plus plu au public ? 

Miel de Mon­tagne : Un morceau que per­son­ne ne con­nais­sait. Il s’appelle “Calvin” et j’espère qu’il sor­ti­ra en dĂ©cem­bre. Je l’ai jouĂ© au fes­ti­val en avant-première, et je pense que ça m’a validĂ© le titre. Dans le sens oĂą c’est un bon morceau de fes­toch’. Ça a trop pris, les gens Ă©taient comme des oufs. C’était le test, c’était un pur plaisir et on a fini le con­cert lĂ -dessus. Trop le feu.

Roland Cristal : J’ai une nou­velle chan­son qui marche assez bien dans les con­certs : “Bel­u­ga”. Je l’ai testée sur ce live et j’ai eu de très bonnes réac­tions du pub­lic, un bon répon­dant ! Les gens me ren­dent en général ce que je leur donne, ils sont même plus généreux que moi par­fois. Tou­jours con­tents, de bons échanges, des gens super sym­pa… J’ai eu pas mal de temps pour dis­cuter un peu avec eux, pren­dre des pho­tos. Y’en a pas mal que j’ai retrou­vés, que j’avais vu pen­dant l’été au Speed Fes­ti­val et à Yzeures’n’Rock. Aux Z’eclectiques, quelques per­son­nes sont venues me dire qu’ils m’avaient vu là-bas, qu’ils avaient adoré… C’était cool.

Pierre de Gwen­do­line : Je pense que c’est “Audi RTT”, mais c’est tout le temps ça haha. En plus on le joue en dernier, à chaque fois c’est celui qui met le plus la fête. Et là c’é­tait encore le cas ! Et on a aus­si joué deux morceaux qui seront sur l’EP qui sort vers décem­bre… Le pub­lic était fougueux, élec­trique, dingue quoi. Et ça fai­sait du bien. Une espèce d’énergie folle surtout pour un fes­ti­val à ce moment de l’année, l’impression d’être à un fes­ti­val d’été !

 

roland cristal

Roland Cristal © David Gallard

 

Tu as pu voir les lives des autres artistes ?

Pierre de Gwen­do­line : J’ai pu voir Jeanne Added, c’était vrai­ment bien ! Ultra car­rĂ© et très très cool. Et puis un peu de La Femme, tou­jours aus­si bien.

Miel de Mon­tagne : Ce qui m’a mar­qué c’est Dis­iz, j’ai vrai­ment kif­fé. Deux semaines avant, on a fait la même date à Nimes, mais on ne jouait pas dans les mêmes salles alors on ne s’est pas vus. Aux Z’e­clec­tiques je jouais juste avant lui. Grosse claque en ter­mes de son, des per­sos, des morceaux, de la scéno… Et le fait qu’il soit présent depuis longtemps, ça m’a inspiré : belle car­rière et show incroy­able. J’aurais adoré voir Jeanne Added, mais on jouait au même moment. J’aurais kif­fé aus­si voir Roland Cristal, il jouait beau­coup trop tard et j’étais déjà cuit à ce moment-là… On enchainait le lende­main et il fal­lait se lever tôt le lendemain.

Roland Cristal : Un peu, j’ai vu un bout de Miel de Mon­tagne, un peu de Gwen­do­line qui jouaient avant moi sur la mĂŞme scène… J’ai vu aus­si Tiken Jah Fakoly Miel de Mon­tagne il avait une super Ă©nergie, c’était bien jouĂ©, et puis il a dĂ» te racon­ter il a eu des petits ennuis de gui­tare. Non ? Mince ! D’habitude il joue avec une gui­tare Ă©lec­trique, et lĂ  il a eu un souci. Du coup j’ai vu un show un peu inĂ©dit, inhab­ituel. Et j’aime bien quand les shows sont inhab­ituels. On se sent priv­ilĂ©giĂ©s, on se sent par­mi les seuls Ă  avoir vu Ă§a.

 

roland cristal

Roland Cristal aux Z’E­clec­tiques © Ame­line Vildaer

 

Tu gardes un sou­venir par­ti­c­uli­er des Z’Eclectiques ?

Pierre de Gwen­do­line : Voir les gens qui chan­taient les paroles, mes paroles avant même le début du con­cert : ça c’était ouf ! Et puis l’am­biance était vrai­ment déten­due, on trainait un peu avec Miel de Mon­tagne, la bande de Ko Ko Mo, Jeanne Added… C’é­tait nickel.

Roland Cristal : Dans la zone des bénév­oles, du bar, il y avait un jeu d’arcade Astérix et Obélix. Il y avait des “méchants” qui te jetaient des sortes de briques, ou de savon d’alep je ne sais pas…On a passé une bonne par­tie de la soirée à jouer à ça au final, autant qu’à voir les con­certs haha. Avec des gens que je con­nais­sais pas, mais on a tis­sé des ami­tiés. On jouait à deux, l’un pour Astérix, l’autre pour Obélix, cha­cun avec une attaque spé­ciale… Moi j’étais Obélix, j’ai passé beau­coup de temps à jeter des men­hirs pen­dant la soirée.

Miel de Mon­tagne : Le sou­venir que j’ai ramené, c’est une fille présente sur le fes­ti­val qui m’a fait une broderie. Mon petit logo brodé ! Et du coup il est chez moi, je l’adore. Juste une petite broderie sur un tam­bour, ce sera éter­nelle­ment mon sou­venir des Z’Eclectiques. Franche­ment, c’était le meilleur con­cert que j’aie fait depuis sep­tem­bre. Parce que je con­nais­sais pas, et j’ai été agréable­ment sur­pris. Un peu comme quand tu vas au ciné, sans savoir ce que c’est et que tu as une bonne sur­prise. C’est exacte­ment l’effet que m’ont fait les Z’Eclectiques

 

Ă€ lire aussi : Tsugi Birthday Tour : Ă  Brest avec Miel de Montagne, Gwendoline, Kalika, SNTS…
(Vis­itĂ© 230 fois)