Modeselektor, Derrick May, Bicep : la programmation de Peacock est enfin disponible

Après l’an­nu­la­tion de son édi­tion hiv­er, elle se devait de rat­trap­er le coup. Mis­sion réussie. La Pea­cock Soci­ety a révélé, hier soir, la pro­gram­ma­tion de son fes­ti­val d’été 2019. Comme pour ses édi­tions précé­dentes, l’événe­ment se tien­dra au Parc flo­ral de Paris, les 5 et 6 juil­let, avec en prime une “clos­ing par­ty” annon­cée le 7 à la Folie. Et comme pour ses édi­tions précé­dentes, le line-up promet une expéri­ence XXL pour les par­tic­i­pants.

La sélec­tion offre en effet un aperçu qua­si exhaus­tif de la scène élec­tron­ique actuelle. Les anciens y côtoient les artistes de la nou­velle généra­tion, et des fig­ures émer­gentes se pro­duiront en même temps que des DJs stars. C’est ain­si que Der­rick May — cité ni plus ni moins par­mi les fon­da­teurs de la tech­no — sera présent. C’est aus­si le cas de son com­pa­tri­ote Robert Hood, co-fondateur d’Un­der­ground Resis­tance. Mais on retrou­vera égale­ment Char­lotte de Witte, jeune pro­duc­trice belge de tech­no indus­trielle, et, dans ce même reg­istre, le Français I Hate Mod­els.

Le fes­ti­val ne pro­pose cepen­dant pas que de la tech­no. C’est ain­si qu’un B2B de deux per­son­nal­ités clés de l’elec­tro aura lieu avec Hele­na Hauff et DJ Stingray. Aus­si au pro­gramme : de la house. Les deux artistes coréens Yae­ji et Hunee fer­ont le déplace­ment, tout comme Hon­ey Dijon, con­nu pour ses sets énergiques, et l’Alle­mand Motor City Drum Ensem­ble. D’autres per­for­mances sont pour l’heure dif­fi­cile à class­er. Ini­tiale­ment issu de la scène tech­no, Bjar­ki a récem­ment pro­posé un album entre ambi­ent et IDM, et vien­dra à Paris pro­pos­er un live audio-visuel. Aus­si con­nu pour son éclec­tisme, le groupe Mod­e­se­lek­tor sera de la par­tie, fort de la sor­tie de son dernier disque Who ElseAu rang des poids-lourd, on retrou­vera aus­si le duo post-dubstep Mount Kim­bie, présent pour un DJ Set. Et tou­jours dans les paires, les Nord-Irlandais de Bicep, auteurs de titres à suc­cès comme “Glue”, seront égale­ment der­rières les platines.

Le fes­ti­val promet donc un week-end aus­si chargé qu’an­imé, avec l’ensem­ble des artistes dis­per­sés sur qua­tre scènes mon­tées pour l’oc­ca­sion. Dernière incon­nue : l’i­den­tité du “spe­cial guest” chargé de la clô­ture de l’événe­ment.

Toutes les infor­ma­tions sur l’événe­ment Face­book. Accédez à la bil­let­terie ici.

(Vis­ité 611 fois)