Skip to main content
6 mars 2019

Modeselektor, Derrick May, Bicep : la programmation de Peacock est enfin disponible

par Victor Goury-Laffont

Après l’annulation de son édition hiver, elle se devait de rattraper le coup. Mission réussie. La Peacock Society a révélé, hier soir, la programmation de son festival d’été 2019. Comme pour ses éditions précédentes, l’événement se tiendra au Parc floral de Paris, les 5 et 6 juillet, avec en prime une « closing party » annoncée le 7 à la Folie. Et comme pour ses éditions précédentes, le line-up promet une expérience XXL pour les participants.

La sélection offre en effet un aperçu quasi exhaustif de la scène électronique actuelle. Les anciens y côtoient les artistes de la nouvelle génération, et des figures émergentes se produiront en même temps que des DJs stars. C’est ainsi que Derrick May – cité ni plus ni moins parmi les fondateurs de la techno – sera présent. C’est aussi le cas de son compatriote Robert Hood, co-fondateur d’Underground Resistance. Mais on retrouvera également Charlotte de Witte, jeune productrice belge de techno industrielle, et, dans ce même registre, le Français I Hate Models.

Le festival ne propose cependant pas que de la techno. C’est ainsi qu’un B2B de deux personnalités clés de l’electro aura lieu avec Helena Hauff et DJ Stingray. Aussi au programme : de la house. Les deux artistes coréens Yaeji et Hunee feront le déplacement, tout comme Honey Dijon, connu pour ses sets énergiques, et l’Allemand Motor City Drum Ensemble. D’autres performances sont pour l’heure difficile à classer. Initialement issu de la scène techno, Bjarki a récemment proposé un album entre ambient et IDM, et viendra à Paris proposer un live audio-visuel. Aussi connu pour son éclectisme, le groupe Modeselektor sera de la partie, fort de la sortie de son dernier disque Who ElseAu rang des poids-lourd, on retrouvera aussi le duo post-dubstep Mount Kimbie, présent pour un DJ Set. Et toujours dans les paires, les Nord-Irlandais de Bicep, auteurs de titres à succès comme « Glue« , seront également derrières les platines.

Le festival promet donc un week-end aussi chargé qu’animé, avec l’ensemble des artistes dispersés sur quatre scènes montées pour l’occasion. Dernière inconnue : l’identité du « special guest » chargé de la clôture de l’événement.

Toutes les informations sur l’événement Facebook. Accédez à la billetterie ici.

Visited 16 times, 1 visit(s) today