Mort de Steve Maia Caniço : l’élément caché par l’IGPN

Ce n’en est donc pas ter­miné avec l’af­faire de la mort de Steve Maia Caniço, qui con­nait un nou­veau coup de théâtre. Après que le jeune homme soit tombé dans la Loire, dans la nuit du 21 juin dernier, on nous avait indiqué que le portable de Steve avait reçu un dernier sms à 3h16 puis avait dis­paru des balis­es bien avant l’in­ter­ven­tion mus­clée des forces de l’or­dre. Mais Le Canard Enchaîné révèle aujour­d’hui que selon la Police judi­ci­aire :“Le portable de Steve a con­tin­ué d’émet­tre jusqu’à 4h33…Soit treize min­utes après le début de l’in­ter­ven­tion poli­cière”. Ce qui con­firme que le portable “bor­nait” bien pen­dant l’in­ter­ven­tion, que Steve n’é­tait pas tombé dans la Loire avant et par la même occa­sion remet en cause la respon­s­abil­ité de la police dans sa mort.

Alors que le pre­mier min­istre Edouard Philippe avait déclaré que le rap­port de l’IG­PN (Inspec­tion générale de la police nationale) ne per­me­t­tait pas d’établir de lien entre l’in­ter­ven­tion poli­cière et la mort du jeune homme, ces nou­velles révéla­tions vien­nent frag­ilis­er la ver­sion offi­cielle. Elles pour­raient met­tre en cause l’im­pli­ca­tion des forces de l’or­dre dans le décès de Steve et en éclair­cir les cir­con­stances. Plus de deux mois après sa dis­pari­tion, on ne sait tou­jours rien de très con­cret sur ce qu’il s’est passé ce soir là mais les élé­ments comme ceux décou­verts par Le Canard Enchaîné sem­blent aller dans le sens d’une nou­velle bavure poli­cière. Surtout à la vue d’élé­ments aus­si impor­tants cachés par l’IG­PN.

En atten­dant on vous rap­pelle que la tech­no parade ren­dra cette année hom­mage à Steve et ses acteurs appel­lent à s’u­nir con­tre les pou­voirs publics qui voient encore les musiques élec­tron­iques comme une nui­sance. Pour ne plus devoir se bat­tre pour le droit de danser, ren­dez vous le 28 sep­tem­bre prochain, on se voit là bas !

 

(Vis­ité 999 fois)