Myd revient à des morceaux club dans son nouvel EP “Superdiscoteca”

Il en a fait du chemin depuis son groupe Sex­u­al Earth­quake In Kobe. D’abord passé par le col­lec­tif Club Cheval qui l’a fait con­naître au grand pub­lic, Myd a fini par être adoubé par Pedro Win­ter il y a deux ans. Aujour­d’hui, le Lil­lois instal­lé à Paris dévoile son EP Superdis­cote­ca. Si son précé­dent maxi fai­sait la part belle aux gui­tares détunées façon Con­nan Mock­asin et à des lignes vocales fausse­ment naïves, ses trois nou­veaux titres renouent avec une énergie plus club. Exit donc le mélange de disco-house dig­i­tale et d’indie pop acous­tique qui fai­sait tout le charme d’All Inclu­sive.

Heureuse­ment, Myd reste un pro­duc­teur de bonne fac­ture — salu­ons la qual­ité du mix, tou­jours aus­si soigné —  et n’ou­blie pas ses fon­da­men­taux. Depuis sa sig­na­ture sur Ed Banger, il n’est pas rare de l’en­ten­dre évo­quer en inter­view sa fas­ci­na­tion pour la col­li­sion émo­tion­nelle entre la fête et la mélan­col­ie. Et c’est exacte­ment ce qui transparaît ici. Seul “Superdis­cote­ca” respire l’hé­don­isme sous ses faux-airs d’i­ta­lo dis­co nou­velle généra­tion. Le change­ment de ton s’opère sur “The Bounc­er”, où glisse un vocodeur dis­cret au-dessus de nappes nos­tal­giques. L’EP se con­clu­ra avec un sen­ti­ment d’amer­tume procuré par “Talk To Me”. Superdis­cote­ca est-il une sim­ple pause club ou un revire­ment artis­tique ? Seul l’al­bum nous le dira.

Dates de tournée de Myd : 

19/04 — LYONFESTIVAL Reperku­sound

20/04 — SOORTS-HOSSEGOR — Le Tube-Les Bour­daines

30/04 — TOULOUSE  — Le Biki­ni

08/06 — PARIS — Chateau de Ver­sailles

09/06 — COMPIEGNE — Le tigre fest.

14/06 — GRENOBLE — Musée Dauphi­nois

25/08 — MARSEILLE — Bateau L’ili­enne

(Vis­ité 747 fois)