Crédit Photo : Sylvain Ternard

Noces Félines : le festival des musiques électroniques africaines et orientales de Reims

Cap sur le Palais du Tau à Reims. Après six édi­tions au sein de ce mon­u­ment his­torique devenu la rési­dence des Noces Félines, le fes­ti­val revient avec une pro­gram­ma­tion éclec­tique. Oscil­lant entre lives acous­tiques et élec­tron­iques, elle sera déclinée en trois plateaux.

Les fes­tiv­ités s’ou­vriront avec la scène Hyp­nose Boréale du jeu­di 4 avril qui accueillera la tech­no DIY et absurde de Ouai Stéphane, l’acid jazz du Lon­donien Alfa Mist, la tech­no per­cus­sive de Mag­net­ic Ensem­ble et la house chaleureuse du Rémois Bore­al. Une tran­si­tion toute trou­vée pour la sélec­tion Frénésie Trop­i­cale du 5 avril. Au pro­gramme : l’afro­dance de la jeune artist por­tu­gaise PONGO (ex Bura­ka Som Sis­tema), la space dis­co afro-caribéenne de The Mauskovic Dance Band, les trans­es ryth­miques des Shei­tan Broth­ers et les pro­duc­tions de Kas­baH. Après ces sonorités africaines, direc­tion l’Ori­ent. Pour clore le fes­ti­val, il fau­dra compter sur le raï con­tem­po­rain du chanteur Sofi­ane Saï­di entouré du groupe lyon­nais Mazal­da, l’élec­tron­ique mys­tique de Gui­do, con­nu pour être la moitié d’Acid Arab, le psy­chédélisme de Ko Shin Moon et la house per­cu­tante de Galopin. Rendez-vous sur place pour cette ren­con­tre entre musique élec­tron­ique et world music.

Plus d’in­for­ma­tions sur l’événe­ment Face­book du fes­ti­val.

(Vis­ité 515 fois)