© Casper Sejersen

👀 Oliver Sim (The xx) livre un single bouleversant et rĂ©vĂšle sa sĂ©ropositivitĂ©

L’autre voix de l’emblĂ©matique groupe lon­donien The xx, Oliv­er Sim, signe dĂ©fini­tive­ment son lance­ment en solo d’un superbe clip, aus­si rĂ©vĂ©la­teur qu’im­por­tant pour son pub­lic et lui-mĂȘme. AprĂšs avoir annon­cĂ© sa sĂ©ropos­i­tiv­itĂ© sur ses rĂ©seaux soci­aux, le chanteur et bassiste livre le mag­nifique “Hideous”, annonçant l’ar­rivĂ©e immi­nente d’un tout pre­mier album : Hideous Bas­tard

Hideous Bas­tard sonne dĂ©jĂ  comme un cri. Il devrait ĂȘtre un pro­jet musi­cal plein de duretĂ© qui cam­ou­fle une sen­si­bil­itĂ© artis­tique et musi­cale aus­si pure qu’en­gagĂ©e. Du moins, on l’e­spĂšre. Rendez-vous le 9 sep­tem­bre ‑date de sor­tie de l’album- pour le savoir. En tout cas le com­mu­niquĂ© qu’Oliv­er Sim a livrĂ© sur les rĂ©seaux soci­aux nous met la puce Ă  l’or­eille. Quelque chose de spé­cial va se pass­er dans le tout pre­mier album de l’artiste de 32 ans.

“SĂ©ropo”, et alors ? L’artiste en a fait une chan­son inti­t­ulĂ©e “Hideous” : “J’ai rĂ©al­isĂ© que j’avais tournĂ© autour de l’une des choses qui m’ont prob­a­ble­ment causĂ© le plus de peur et de honte : mon statut VIH. Je vis avec le VIH depuis l’ñge de 17 ans et cela dĂ©pend de ce que je ressens envers moi-mĂȘme, et de ce que je sup­pose que les autres ressen­tent vis-Ă -vis de moi, depuis cet Ăąge et dans ma vie d’adulte. Alors, assez impul­sive­ment, j’ai Ă©crit Ă  ce sujet sur une chan­son inti­t­ulĂ©e ‘Hideous’.”

Le sin­gle s’an­nonce dĂ©jĂ  comme l’un des titres forts de l’al­bum de par sa sincĂ©ritĂ© certes, et par son clip. Le gĂ©nial Yann Gon­za­lez est au com­mande : le rĂ©al­isa­teur français a su capter l’én­ergie et le mes­sage d’Olvi­er Sim pour le retran­scrire sim­ple­ment, et avec beau­coup de puretĂ© Ă  l’im­age, don­nant lieu Ă  un plan-sĂ©quence captivant.

 

À lire Ă©galement
En Ă©coute : le premier single solo du chanteur et bassiste de The XX

 

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Oliv­er Sim (@hideousbastard)

Un nom appa­rait plus en gros dans les crĂ©dits du morceau : Jim­my Som­merville. L’artiste incar­ne par­faite­ment cette lutte con­tre la sĂ©ro­pho­bie. Finale­ment, il Ă©tait le parte­naire idĂ©al pour faire pass­er le mes­sage d’O­liv­er Sim, qui tĂ©moigne lui-mĂȘme toute sa grat­i­tude Ă  l’ex-membre de Bron­s­ki Beat. “Non seule­ment Jim­my a Ă©tĂ© une voix puis­sante dans le domaine du VIH et du sida pen­dant des dĂ©cen­nies, mais il chante lit­tĂ©rale­ment comme un ange. Je l’ai con­tac­tĂ© en tant que sim­ple fan et je le con­sid­Úre main­tenant comme un vĂ©ri­ta­ble ami.” Ajoutez Ă  cela, la par­tic­i­pa­tion d’un autre cama­rade de longue date de Sim dans le rĂŽle de pro­duc­teur
 et le cock­tail est par­fait. Jamie xx Ă©tait Ă  la manette der­riĂšre les morceaux “Fruit” et “Romance With A Mem­o­ry”. Les deux sont disponibles pour patien­ter jusqu’au 9 sep­tem­bre prochain. En atten­dant, on pour­ra dĂ©jĂ  voir “HIDEOUS”, un court-mĂ©trage rĂ©al­isĂ© par Yann Gon­za­lez avec Oliv­er Sim qui sera disponible en exclu­siv­itĂ© sur MUBI Ă  par­tir du 8 sep­tem­bre, soit la vieille de la sor­tie de l’album.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Oliv­er Sim (@hideousbastard)

(Vis­itĂ© 2 731 fois)