On a testé le Sourdo Blindtest, le nouveau jeu terriblement addictif de Sourdoreille

Dans l’u­nivers impi­toy­able des blind­tests en ligne, il est dif­fi­cile d’en retenir un qui tienne vrai­ment la route. Récem­ment, le site Esquire pro­po­sait le sien : 50 morceaux, avec à chaque fois la pochette d’al­bum qui y est liée à devin­er et un résul­tat final sous forme de QI musi­cal, on recom­mande. Dans un autre genre, le Mas­sive Music Quiz per­met de défi­er ses amis en ligne, mais la sélec­tion musi­cale n’est pas vrai­ment au rendez-vous. Aujour­d’hui, Sour­dor­eille frappe un grand coup avec son Sour­do Blind­test, dévelop­pé en parte­nar­i­at avec Deez­er : dif­férents niveaux, des classe­ments avec des cadeaux à gag­n­er, une sélec­tion de musique éclec­tique, la pos­si­bil­ité de défi­er ses amis… Tous les ingré­di­ents sont réu­nis.

Le principe est sim­ple. Il suf­fit de s’in­scrire avec une adresse mail ou bien directe­ment avec un compte Face­book, puis de choisir l’une des trois ligues pro­posées, cor­re­spon­dant cha­cune à un niveau de dif­fi­culté. La ligue Panaché est un bon moyen de tester ses clas­siques, tan­dis que la ligue Absinthe peut entraîn­er de gross­es désil­lu­sions pour un mélo­mane un peu trop con­fi­ant. Une fois la par­tie lancée, dix morceaux s’en­chaî­nent, avec pour objec­tif de recon­naître le plus rapi­de­ment pos­si­ble le nom de l’artiste ou du groupe. Plus la réponse est trou­vée rapi­de­ment, plus le joueur rem­porte de points. Les suites de bonnes répons­es don­nent aus­si des com­bos, rajoutant un peu plus de stress à l’ensem­ble. Les per­fect font claire­ment la dif­férence.

Une fois la par­tie ter­minée, le joueur décou­vre son classe­ment, et c’est là la vraie force de ce blind­test : pou­voir se mesur­er à l’ensem­ble des mélo­manes de la planète, avec à la fin de chaque mois des cadeaux à gag­n­er (CDs, vinyles, places de con­cert, abon­nements Deez­er…) pour les meilleurs. Il est aus­si pos­si­ble de se défi­er entre amis, afin de met­tre un terme défini­tif à la ques­tion “Qui a la plus grosse (cul­ture musi­cale) ?”. Le jeu favoris­era les curieux et les férus d’é­clec­tisme plutôt que les spé­cial­istes d’un genre pré­cis : il est par exem­ple pos­si­ble de crois­er Nico­las Jaar, Air, Iron Maid­en et Jacques Dutronc dans une même par­tie.

Bra­vo aux trois cham­pi­ons du moment, qui n’at­ten­dent qu’à être bat­tus. Et cha­peau à Sour­dor­eille pour ce jeu amu­sant, flu­ide et addic­tif qui a totale­ment ruiné la pro­duc­tiv­ité des bureaux de Tsu­gi. On retourne pon­cer nos high scores, et on vous invite à faire de même, en cli­quant juste ici.

(Vis­ité 4 035 fois)